Accueil » Société » Assemblée générale extraordinaire de l’AGEPI : la répartition de la subvention au centre des débats 

Assemblée générale extraordinaire de l’AGEPI : la répartition de la subvention au centre des débats 

Conformément au projet de réunion du bureau exécutif élargi aux membres de l’AGEPI (Association Guinéenne des Editeurs de la Presse Indépendante) du vendredi 2 juin 2021, les membres de l’association se sont retrouvés en assemblée générale extraordinaire, ce lundi 5 juillet 2021, à son siège à Manquepas, Kaloum, dans la commune du même nom à Conakry. Sur 57 membres, 35 ont répondu à l’appel.

Cette assemblée avait pour ordre du jour, le compte-rendu de la réunion préparatoire, la subvention (critères de répartition, mise en place de la Commission de contrôle élargie), cas des journaux d’annonces et de publicités, mise en place d’une commission préparatoire pour une assemblée générale extraordinaire devant pouvoir les postes vacants dans le bureau exécutif, et divers.

Le président Alpha Abdoulaye Diallo a ouvert la séance à 10h 45.

Concernant le premier point, la parole a été donnée au Vice-président André Gaston Morel pour faire le point sur la rencontre des responsables des associations de presse tenue à Mouna Technologie sur le partage de la subvention de 3.329.484.000 FG accordée aux medias. Selon lui, après les débats, la réunion a adopté la répartition suivante : 37% soit 1 231 909 080 FG accordée à l’URTELGUI. 26,50% soit 882 313 260 FG à l’AGEPI et 26,50% soit 882 313 260 FG à l’AGUIPEL.

En abordant le point sur la subvention : critères de répartition et mise en place de la commission de contrôle, le président de l’AGEPI, Alpha Abdoulaye Diallo, a d’abord rappelé les difficultés que traversent les médias guinéens en général et ceux membres de l’AGEPI en particulier.

En plus, il a fait remarquer que la subvention inscrite dans la Loi de Finance annuelle est payée pour permettre aux médias de progresser et non de régresser. Une façon de dire qu’aucune tolérance et arrondissement ne seront accordés à aucun média comme ce fut le cas durant les années précédentes.

Selon lui, les critères peuvent être amendés par l’assemblée générale qui est souveraine, mais ils seront respectés à la lettre dans leur fondement.

Dans les débats, les membres se sont prononcés sur les critères de répartition annuelle de la subvention. Sur la question, plusieurs propositions ont été faites. Certains ont souhaité partager cette subvention sur la base de l’exercice 2021, d’autres sur l’année 2020 en cours. D’autres voix ont estimé que le partage devrait être fait sur le cumul des années 2020 et 2021.

Après une large discussion, les membres ont procédé à un vote pour départager les parties. A l’issue de ce vote des 35 présents, représentants les 39 organes de presse, 29 ont voté pour l’exercice 2020. 3 ont voté contre et 1 s’est abstenu.

Ce vote a été suivi par la mise en place de la Commission de vérification de la parution des journaux.

Le président a souhaité aussi que ce bureau soit composé comme suit : un président venant du bureau exécutif, un membre représentant les journaux hebdomadaires, un des bimensuels et un des mensuels. Après vote, André Gaston Morel du journal « Le Patriarche » a été désigné président de la commission. Daouda Yansané du journal « Affiches Guinéennes » a été élu au poste de rapporteur. Aboubacar Soumah du journal « Le Renard » élu représentant des bimensuels, et Marie Rose Soumah du journal « Le Soir » pour les mensuels.

Pour ce qui est du point sur les journaux exclusivement consacrés aux annonces légales et publicités, l’assemblée générale a voté que cette catégorie de journaux bénéficie des avantages de l’association, mais pas de la subvention. Sur la question 19 ont voté « Oui » et 2 contre.

Le dernier point à l’ordre du jour a consisté à la mise en place de la Commission préparatoire pour une assemblée générale extraordinaire devant pourvoir les postes vacants ou en abandon dans le bureau exécutif. Trois membres ont été désignés à cet effet.

L’assemblée s’est également prononcée sur le sujet relatif à l’octroi d’une partie de la subvention aux journaux ayant un siège. A cet effet, une commission a été mise en place pour vérifier l’existence effective des sièges des journaux.

A ce propos, l’assemblée a retenu qu’au moins un montant forfaitaire soit alloué aux journaux en fonction de leur périodicité (mensuelle, bimensuelle et hebdomadaire).

Au titre des divers, des conseils ont été prodigués aux membres quant au bon usage de la subvention.

Par Daouda Yansané et Alpha Camara

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info