Accueil » Interview » Le prix Emile Tompapa du meilleur journal de la presse décerné au Populaire : « Ce Djassa d’Or vous est dédié »

Le prix Emile Tompapa du meilleur journal de la presse décerné au Populaire : « Ce Djassa d’Or vous est dédié »

A la ‘‘Nuit des médias guinéens’’ tenue le 26 juin à Conakry, l’hebdomadaire Le Populaire a reçu le « Prix doyen Emile Tompapa du meilleur journal de la presse pour l’année 2019 » doté du trophée Djassa d’Or.  Un événement organisé cette année en hommage à feu Ibrahima Sylla Ibra, sous le thème « Médias et réseaux sociaux : Opportunités ou menaces pour les médias classiques ».

Depuis la France, Ahmed Tidiane Diallo a voulu en savoir plus avec le directeur de la publication, Alpha Abdoulaye Diallo (sur la photo). Entrevue.

Le Populaire : Vous avez été sacré Djassa d’Or. Avec quel état d’esprit accueillez-vous ce prix ?

Alpha Abdoulaye Diallo : Avec joie et bonheur. J’avoue que cela a été une agréable surprise pour nous d’apprendre que nous sommes primés pour l’édition 2019, d’autant plus que dans le paysage des médias imprimés, Le Populaire est un modeste journal qui apporte hebdomadairement sa part à la corbeille de l’information, aux côtés des plus grands et plus renommés comme Le Lynx, L’Observateur, L’Indépendant, Le Démocrate, et j’en passe. Ensuite, et pour votre information, lorsque l’invitation à honorer de notre présence la cérémonie nous a été annoncée par le comité d’organisation du Djassa d’Or, nous avions cru à un honneur fait au président de l’Agepi (Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante) que nous sommes. C’est ainsi qu’à notre tour, nous avons demandé au Vice-président André Gaston Morel de bien vouloir prendre part à cet événement qui rassemble chaque année les acteurs de la promotion et du développement de la presse de notre pays.

A vous entendre, c’est donc au fil du déroulé de l’événement que vous avez appris qu’il s’agissait d’une invitation faite au journal.

C’est au cours du déroulé de l’événement que nous avons appris cette bonne nouvelle, et l’agréable surprise que nous a faite l’équipe de la rédaction que je félicite au passage. Vraiment, nous sommes heureux de soulever ce trophée au nom de tous ceux qui ont appartenu et appartiennent encore à notre petite rédaction. Cette belle surprise nous rappelle que c’est une équipe qui gagne.

De nos débuts à maintenant, Le Populaire a toujours été piloté par une small team, soudée et entreprenante, qui se donne le challenge de produire et publier un contenu à la fois pertinent et précieux pour satisfaire un lectorat local et étranger disposant d’un accès facile à d’autres sources d’information sur l’actualité. Ce prix arrive à un moment où, avec les effets de la covid-19 sur notre business plan, Le Populaire est fortement secoué par les coûts des facteurs de production liés à la flambée du prix des intrants et aux coups durs de nos concurrents des nouveaux médias sur la primeur des scoops et sur le marché de la publicité devenu très serré en raison de la percée des publications en ligne. Ce Djassa d’Or nous rappelle à notre devoir de relever ces nouveaux défis au risque de mettre la clé sous la porte, si nos productions ne redeviennent pas très rentables, à moyen terme.

Les membres de l’Association des journalistes photoreporters de Guinée (Ajprg) et l’ancien commissaire à la HAC, Mory Fofana, félicitent la direction du journal Le Populaire

Si je m’en tiens aux messages que je reçois de la Guinée, le jury du Djassa d’Or a été marqué par la particularité de notre hebdo. Qu’en dites-vous ?

C’est bien cela, cher Tidiane. Nous sommes fiers de cette équipe dont le professionnalisme et le sérieux sont reconnus ici, chez nous, et à l’étranger. Nous devons cela à votre attachement à la survie de ce journal, vous tous anciens et nouveaux membres de cette équipe et contributeurs qui surprenez agréablement ceux qui lisent Le Populaire imprimé ou le suivent sur le site internet www.lepopulaireguinee.com et sur la page Facebook Le Populaire Conakry.

Nous sommes à l’honneur, certes, mais c’est surtout grâce à votre ténacité, vos grandes aptitudes, et, dans une large mesure, votre bienveillance que nous avons maintenant une collection de trophées, dont le premier date de 2018 à Paris, en France.

Bien sûr que oui ! Vous faites bien de rappeler cela. Nous en sommes personnellement très honoré d’accueillir ce deuxième trophée. C’est un honneur pour nous de faire partie du cercle guinéen des récipiendaires du trophée Djassa d’Or en général et du meilleur journal de l’année en Guinée, en particulier. Au nom de l’équipe de la rédaction imprimée et online, je dis merci à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à cette distinction. Cher Tidiane, notre élégante professionnelle adossée à notre bienveillante ligne éditoriale ont permis à notre journal de signer des accords et nouer des partenariats avec plusieurs médias et agences de presse basés à Paris, à Londres, à New York et à Pékin. Vous avez bien fait de rappeler que notre médium a été célébré pour la première fois en France par le trophée Talents de Guinée 2018 du meilleur journal d’information. Le prix a été remis à vous-même Ahmed Tidiane Diallo qui êtes notre représentant Europe.

Permettez-moi de saluer ici votre fidélité à l’engagement que nous avons pris il y a quelques années de faire du bimensuel que Le Populaire était à cette époque-là, un hebdomadaire respecté dans les rayons de la presse guinéenne et dans le giron de la presse francophone. Avec la petite équipe dirigée par notre cher Aliou actuellement à Paris, Alpha Ousmane engagé à la Fonction publique guinéenne, et Abdoul Malick qui s’est fixé chez Africaguinee.com, avant lui, notre Marc présentement à la banque Bicigui, nous avons réussi à faire de ce journal l’un de ceux qui comptent dans le paysage médiatique. Maintenant, avec ce Djassa d’Or 2019, notre team a là un défi à relever : celui d’aller de l’avant slowly but surely comme le veulent nos médias partenaires et nous distinguer de nos concurrents.

Vous aimez à dire que chez Le Populaire, nous travaillons en équipe, critiquons ensemble selon les normes éthiques pour mieux servir nos lecteurs et notre profession. Tel sera toujours notre crédo.

En effet. Et c’est grâce à vous concepteurs du menu et rédacteurs d’articles. C’est ce travail d’équipe qui rend le contenu de nos publications intéressant et le soutien précieux de nos fidèles lecteurs.

Mais c’est surtout grâce à votre expérience d’encadrement que l’équipe travaille à ce qu’il y ait plus de contenu, plus de valeur ajouté à apporter à ceux qui lisent et font lire Le Populaire, n’est-ce pas ?

C’est bien cela. Merci des compliments, cher Tidiane. A notre tour, en notre qualité de manager, nous vous tirons le chapeau pour votre constante fidélité à l’équipe du journal.

Merci de l’honneur que vous me faites, et de la confiance que vous accordez à notre équipe.

Vous le méritez.

Sur ce, je vous dis merci d’avoir accepté de nous accorder cette entrevue téléphonique.

C’est confraternel et plein de confiance.

Entrevue réalisée par Ahmed Tidiane Diallo

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info