Accueil » Société » Le ministre Papa Koly Kourouma explique ‘’pourquoi Conakry est sale’’ pendant la saison des pluies

Le ministre Papa Koly Kourouma explique ‘’pourquoi Conakry est sale’’ pendant la saison des pluies

Environ 1600 tonnes de déchets sont produites par jour à Conakry. Pour faire face à la gestion des ordures, le ministre d’Etat chargé de l’Hydraulique et de l’Assainissement a appelé mercredi les habitants de la capitale à faire preuve de civisme.

Face à la presse, Papa Koly Kourouma a déploré le fait que, en dépit des nombreuses mises en garde, des citoyens ne se gênent pas de déverser des ordures dans les caniveaux.

‘’Même si vous curez le matin, quand il y a la pluie le soir, on vient déverser la production de la journée. Ces ordures se retrouvent dans les caniveaux. Et il faut reprendre l’opération. Quand les caniveaux sont bouchés et que le passage de l’eau est rétréci, il y a deux choses. Soit on a des inondations en amont, soit le courant d’eau entraine les ordures sur la chaussée’’, regrette-t-il.

Pour le ministre de l’Assainissement, cette situation est ‘’compliquée’’ en saison pluvieuse. Il estime que de ‘’nombreuses familles n’ont pas encore la culture de conserver les déchets et de les faire débarrasser par des PME qui se chargeront de les amener au niveau des points de regroupement’’.

‘’Pourquoi Conakry est sale ? C’est parce que les citoyens n’ont pas compris. Et cela entraine le drainage des ordures sur les chaussées. Si les canaux sont bouchés, ça engendre des inondations’’, prévient le ministre Papa Koly Kourouma.

‘’Il faut que la population sache que mettre les ordures dans les canaux de drainage des eaux pluviales ont des conséquences néfastes non seulement pour la population mais aussi pour les infrastructures qu’on réalise (…). Après, on nous dit : ‘Nos rues sont défoncées. On ne peut pas rouler à Conakry’. Pourtant, nous sommes à la base de la destruction des infrastructures routières qui doivent permettre la mobilité’’, affirme-t-il.

‘’Nous demandons à tout le monde de ne pas déverser les ordures dans les canaux de drainage des eaux pluviales. Car c’est extrêmement dangereux pour notre santé et pour la longévité de nos infrastructures routières’’, lance-t-il à l’endroit des habitants de Conakry.

Il rappelle aux uns et autres qu’il ‘’y a des dépôts organisés ainsi que des poubelles tout au long de la route (…). En saison sèche, si vous avez remarqué, Conakry renoue peu à peu avec la salubrité. Nous avons un vaste programme d’assainissement et nous allons continuer à le mettre en œuvre. On ne peut pas arrêter puisque la production des ordures est quotidienne’’.

Papa Koly Kourouma assure que ‘’le processus d’assainissement doit être durable. C’est à améliorer à chaque foi. Aujourd’hui, nous sommes passés du dépôt des déchets à même le sol aux zones de transit et de tri. Nous sommes en train de faire une avancée’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Monsieur le ministre, le jour où vous comprendrez que le problème vient de l’absence d’un service public de ramassage d’ordures ménagères et, surtout, que vous mettrez en place un tel service, le problème sera résolu. Il ne sert à rien de renvoyer aux pauvres citoyens les incuries de votre administration.
    Sortez de votre sale capitale, visitez Kigali, Nairobi pour ne citer que des capitales qui n’ont jamais connu de pouvoir mandingue

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info