Accueil » Politique » Des députés en colère : ‘’l’Assemblée nationale baigne dans un désordre normatif’’

Des députés en colère : ‘’l’Assemblée nationale baigne dans un désordre normatif’’

La députée Bintou Yansané et ses deux collègues Abdoulaye Kourouma et Boubacar Diallo, accusés de déstabilisation et de rébellion, ont laissé exposer sa colère jeudi quelques heures après l’officialisation de leur radiation du groupe parlementaire Alliance patriotique par le député Dembo Sylla, vice-président de l’Union démocratique de Guinée (UDG).

Dans une déclaration lue devant la presse, l’honorable Yansané a laissé entendre que ‘’nous sommes victimes des représailles du chef de file de l’opposition qui a joint l’acte à la menace de notre radiation quelques jours plus tôt lors d’une réunion de notre groupe parlementaire organisé à son domicile, qui n’est pas le lieu approprié pour une telle rencontre’’.

‘’Au-delà des arguments fallacieux utilisés pour justifier la décision de radiation, on veut aussi s’attirer les faveurs du président de l’Assemblée nationale en arguant que nous nous sommes joints aux frondeurs contre celui-ci et présenter la candidature du député Abdoulaye Kourouma pour une deuxième fois’’, martèle-t-elle.

A Dembo Sylla, président de l’Alliance patriotique et Mamadou Sylla, chef de file de l’opposition, elle apprend que ‘’nous sommes un groupe parlementaire, pas une secte en dévotion devant un gourou. Le fait d’être membre d’un groupe parlementaire ne fait pas du député l’obligé du groupe’’.

‘’Nous sommes titulaires d’un mandat de représentation de la nation toute entière. Donc, le peuple dans son intégralité.  Nos opinions et positions sont libres. Nous n’entendons pas être soumis à des décisions ponctuelles du groupe’’, persiste et signe celle qui fait office de conseillère chargée de la communication au sein du cabinet du chef de file de l’opposition.

Elle dit à qui veut l’entendre que ‘’l’Assemblée nationale baigne dans un désordre normatif, nourri par des incohérences juridiques çà et là dans nos textes. Ce qui a permis au groupe parlementaire Alliance patriotique d’inventer des comportements en marge du droit’’.

Bintou Yansané interpelle le chef du parlement, Amadou Damaro Camara en lui rappelant que ‘’vous n’avez d’autre mandat que de déterminer exactement si le règlement intérieur de l’Assemblée nationale, notamment en son article 28, sous l’empire duquel la décision de radiation semble avoir été prise prévoit d’abord une procédure. Ensuite, si oui, cette procédure a été respectée par l’auteur de l’acte de radiation’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Parole des frustrés, demandez vous, pourquoi vous êtes rejetés par vos autres collègues députés
    C’est tout simplement que vous n’êtes pas fiables.
    C’est bizarre que vous soyez des personat non gratta dans l’opposition et chez le régime..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info