Accueil » Société » Mali : le président de la transition, Assimi Goïta, échappe à une tentative d’assassinat 

Mali : le président de la transition, Assimi Goïta, échappe à une tentative d’assassinat 

Le colonel putschiste Assimi Goita, devenu président de la transition malienne le 24 mai, vient d’être la cible d’une attaque au couteau, ce 20 juillet. Il semble qu’il n’ait pas été touché, selon des sources locales.

L’homme fort de Bamako vient d’être la cible d’une attaque. Ce mardi 20 juillet au matin, deux personnes ont tenté de poignarder Assimi Goïta, président de la transition au Mali depuis le 24 mai dernier. 

L’évènement s’est produit durant le rite musulman de l’Aïd al-Adha, la fête du Sacrifice, à la Grande mosquée de Bamako, la capitale. 

Le colonel Goïta a ensuite été emmené et ne semblait pas avoir été touché. 

« C’est après la prière et le sermon de l’imam, ou au moment où l’imam devrait aller immoler son mouton que le jeune a tenté de poignarder Assimi (Goïta) de dos, mais (c’est) une autre personne qui a été blessée », a confirmé à l’AFP Latus Tourè, régisseur de la grande mosquée.

Âgé de 38 ans, Assimi Goïta, coauteur de deux coups d’État en neuf mois, dont l’un avait chassé le président Ibrahim Boubacar Keïta, surnommé IBK, du pouvoir, avait été officiellement investi président de la transition par la Cour suprême de son pays, le 7 juin dernier.

Par Marianne

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info