Accueil » Société » Dansa Kourouma plaide pour une grâce présidentielle en faveur de Foniké Mengué

Dansa Kourouma plaide pour une grâce présidentielle en faveur de Foniké Mengué

Les appels à la libération des prisonniers politiques s’intensifient de plus en plus dans notre pays après la libération des quatre cadres de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Dansa Kourouma souhaite qu’Alpha Condé accorde sa grâce présidentielle aux opposants au 3e mandat condamnés afin de favoriser davantage un climat de paix dans notre pays.

Le président du Conseil national des organisations de la société civile guinéenne se réjouit de la liberté conditionnelle accordée à Ousmane Gaoual Diallo et Cie.

‘’C’est une avancée significative pour le processus de plaidoyer et de médiation que nous avons commencé. Nous avons été entendus par le président de l’Assemblée nationale. Le président de la République nous a aussi entendus en leur accordant la liberté conditionnelle’’, explique Dansa Kourouma.

‘’Aujourd’hui, nous sommes soulagés. Malgré le temps qu’ils ont passé en détention préventive, ils retrouvent leur liberté’’, ajoute-t-il.

Cet activiste de la société civile attire l’attention du  chef de l’Etat sur la situation des autres détenus politiques.

‘’Nous interpellons la forte attention du président de la République sur la nécessité d’élargir sa grâce présidentielle aux détenus qui ont été condamnés. Je veux parler de Foniké Mengué et Cie pour qu’ils recouvrent aussi leur liberté’’, plaide M. Kourouma.

Il demande au président de la République d’œuvrer pour que la justice puisse ‘’accorder une liberté conditionnelle aux détenus comme Etienne Soropogui et d’autres qui sont à la Maison centrale pour les mêmes faits’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Kourouma rpgiste: C’est tous les prisonniers politiques pris en otages et qui croupissent dans les prisons du pays qu’il faut libérer.Et,non un seul et à contre goûte.
    Tous les chefs religieux ont prié pour l’apaisement et la tolérance pour la paix sociale en Guinée.Donc,ne met pas de l’huile sur le feu encore.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info