Accueil » Société » Le ministre Bano Barry met en garde les fraudeurs : ‘’Tout candidat pris sera éliminé’’

Le ministre Bano Barry met en garde les fraudeurs : ‘’Tout candidat pris sera éliminé’’

Ce jeudi 22 juillet, lors du lancement des premières épreuves du baccalauréat, le professeur Amadou Bano Barry a réitéré la détermination de son département à œuvrer pour la transparence des examens. Le ministre de l’Education nationale, face à la presse, est revenu sur les innovations apportées par son équipe dont la délocalisation du centre de correction à Kaloum. 

Selon le ministre de l’Education nationale, pour éliminer toute possibilité de fraude au cours des examens, ‘’nous avons doté le MENA de 2000 détecteurs de métaux, qui sont opérationnels aujourd’hui dans tous les centres d’examen’’.

Dans l’espoir dit-il que les élèves ont compris le message et ont laissé leurs téléphones à la maison, Pr Bano Barry assure que ‘’si tel n’est pas le cas, tout candidat pris sera éliminé (…). J’utilise mon chapelet pour m’assurer que le réseau ne puisse pas fonctionner pour les élèves qui vont réussir à venir avec les téléphones et à dribbler tout le monde’’.

Au nombre des innovations apportées, le ministre se targue d’avoir réduit la période de déroulement du Bac pour ‘’concentrer les activités sur trois jours étant donné qu’il y a 7 matières. Les candidats affronteront deux matières le premier jour, deux autres le deuxième jour et trois le dernier jour. Nous considérons que ces dispositifs vont permettre à la fois de ne pas disperser les efforts, mais aussi de s’assurer que les élèves sont suffisamment mobilisés en période des examens’’.

Le ministre Bano Barry souligne que ‘’nous avons une couverture nationale totalement complète qui fait que nous avons la possibilité en temps réel avec un système de monitoring de savoir ce qui se passe dans chaque centre d’examen. Nous avons aussi obtenu une réduction du nombre de centres d’examen pour permettre un meilleur contrôle. Ce n’est pas le nombre de salles qui a baissé, mais  le nombre de centres. Ce qui permet d’avoir une meilleure couverture, un meilleur dispositif sur l’ensemble du territoire national. Voilà les grandes innovations que nous avons apportées. Nous espérons que les résultats seront à la hauteurs’’.

La dernière des choses, dit-il pour conclure, ‘’c’est la délocalisation du centre de correction à Kaloum dans l’espoir que nous allons passer la journée avec les correcteurs et nous assurer que le premier et le deuxième correcteurs n’auront aucun lien jusqu’à à la fin de la correction. Donc nous espérons que le système sera plus performant’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info