Accueil » Économie » Alpha Condé : ‘’Si on augmente le prix du carburant, que les transporteurs n’augmentent pas le cout du transport’’

Alpha Condé : ‘’Si on augmente le prix du carburant, que les transporteurs n’augmentent pas le cout du transport’’

Alors que le cadre permanent du dialogue dirigé par le Premier ministre se concerte avec les professionnels du secteur des transports, le président de la République donne des directives avant même la fin des discussions. Alpha Condé prévient qu’il ne veut pas entendre parler d’une augmentation du cout de transport.

‘’Au sein du cadre permanent de dialogue, tous les problèmes du pays se
discutent. Actuellement, nous discutons avec les transporteurs. Nous souhaitons que si on augmente le prix du carburant, qu’ils n’augmentent pas le cout du transport’’, indique le président de la République.

Alpha Condé de poursuivre : ‘’L’un des objectifs du cadre permanent de dialogue, c’est de discuter de tous les problèmes sociaux avec les couches concernées avant de prendre une décision. Il ne s’agit pas de dire nécessairement qu’on doit suivre le mouvement mais on doit les associer et les écouter. Le gouvernement prendra quant à lui ses responsabilités’’.

‘’C’est un cadre qui concerne tous les problèmes. Ce n’est pas seulement politique, ça concerne tous les problèmes du pays’’, souligne-t-il avant d’annoncer : ‘’Nous allons avoir la réforme foncière. Parce que si les gens signent des baux, il faut qu’il ait l’assurance. Vous n’allez pas investir 100 000 dollars et que quelqu’un se lève pour dire que le terrain appartient à son grand-père’’.

Ensuite, poursuit le locataire de Sékhoutouréya ‘’les femmes se plaignent que dans les villages, les terrains, souvent, c’est pour les hommes. On est resté trop féodal au niveau de la société. Donc souvent, les terrains, c’est pour les hommes. Il n’y a pas d’équilibre. On va voir comment les femmes peuvent avoir accès aux terrains en campagne qu’en ville’’.

Aussi, note le numéro 1 guinéen, ‘’il ne faut pas que les gens vendent des terrains qui ne les appartiennent pas. Il y a des districts où des chefs ou des maires vendent des terrains alors qu’ils n’ont pas droit de le faire’’. Donc, dit-il, ‘’il faut qu’il y ait un débat, mais on le fait en associant tout le monde pour que la décision prise soit comprise par tout le monde. C’est pourquoi, on a créé un cadre permanent où le dialogue concerne tous les guinéens’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info