Accueil » Société » Alpha Condé : ‘’Je n’ai pas besoin de l’avis de l’ambassadeur de France, ni de celui du président Macron…’’ 

Alpha Condé : ‘’Je n’ai pas besoin de l’avis de l’ambassadeur de France, ni de celui du président Macron…’’ 

Malgré sa brouille avec le gouvernement de Emmanuel Macron suite à son 3ème mandat, le président Alpha Condé assure avoir de bonnes relations avec l’armée française. Il l’a souligné au cours de cérémonie de décoration d’Eves Henry Roblot, élevé au rang de l’ordre national du mérite de la République de Guinée.
‘’L’armée française et le service [militaire de l’ambassade de France], dans toutes les circonstances ont soutenu la Guinée comme le point de stabilité. Quel que soit le problème que j’ai eu avec le gouvernement français, ça n’a pas eu d’effets dans l’attitude de l’armée et le service’’, révèle le président de la République.
‘’J’ai toujours été accompagné par l’armée française et le service. Même quand j’étais aux Etats-Unis, on m’a fait la remarque ‘vous avez de problèmes avec le gouvernement, mais vous avez le soutien de l’armée et le service’’’, souligne Alpha Condé. 
 
Donc, insiste-t-il, ‘’je pense que nos rapports ont toujours été bons. Ceux qui sont passé nous ont beaucoup aidés. D’abord, nous avons formé des gens des différents métiers. Eves [attaché militaire de l’ambassade de France] nous a toujours accompagnés, mais comme il va à la retraite il ne dépend plus de l’administration française. De ce fait, je peux l’avoir comme conseiller personnel (…). Il nous a beaucoup aidés dans la reforme. Vous ne savez pas ce qu’était l’armée avant’’.
A l’entendre, ‘’je veux continuer à coopérer avec lui. Parce que j’ai besoin de ses conseils. Bien sûr, il n’est pas policier mais il a des idées. Nous avons un peu échangé sur comment améliorer la police. Il m’a donné des idées notamment concernant l’école de police mais aussi de faire des stages de deux, trois semaines aux policiers. Il m’a expliqué un peu comment amener les policiers à mieux comprendre le rapport avec les civils’’. 
 
Donc, poursuit-il, ‘’j’ai besoin de travail avec lui. Et là, je n’ai pas besoin de l’avis de l’ambassadeur, ni de celui du président Macron puisqu’il ne dépend plus d’eux (…). Il a établi de très bons rapports avec les collaborateurs et je pense qu’il peut aussi être très utile pour son successeur’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416 / boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info