Accueil » Politique » Les Etats-Unis appellent le pouvoir d’Alpha Condé à respecter les droits de l’homme

Les Etats-Unis appellent le pouvoir d’Alpha Condé à respecter les droits de l’homme

Respecter les « droits de l’homme, notamment la liberté d’expression et la tenue d’audiences publiques et équitables sans retard excessif pour les personnes qui restent en détention provisoire ». Voilà l’essentiel de l’appel lancé par l’Ambassade des Etats-Unis au régime Alpha Condé qui poursuit l’arrestation d’opposants politiques.

Le vendredi 17 juillet, une liberté provisoire a été accordée à Ousmane Gaoual Diallo, Ibrahima Chérif Bah, Mamadou Cellou Baldé et Abdoulaye Bah tous membres du bureau exécutif du principal parti d’opposition. En réaction, l’ambassade des États-Unis s’est félicitée de cet acte pris par le président de la République en faveur « de quatre membres de l’opposition politique après huit mois de détention provisoire ». « Il s’agit d’une étape positive vers la réconciliation nationale », a-t-elle souligné dans une déclaration publiée à cette occasion.

Cependant, « ce geste contraste fortement avec l’arrestation et la détention de la figure de l’opposition Kéamou Bogola Haba le 14 juillet par le gouvernement guinéen », fait remarquer l’ambassade américaine, qui ajoute que « cette dernière détention suggère que le gouvernement guinéen continue à arrêter et à réduire au silence les voix politiques de l’opposition ».

En conséquence, «les États-Unis réaffirment que l’État de droit et la liberté d’expression sont au cœur d’une démocratie stable, fonctionnelle et crédible ».

Rappelant que « chacun mérite le droit de s’exprimer, comme le stipule la Déclaration universelle des droits de l’homme », l’ambassade américaine basée à Conakry souligne à cet effet que « les États-Unis  appellent le gouvernement guinéen à renforcer le pluralisme politique et le respect des droits de l’homme, notamment la liberté d’expression et la tenue d’audiences publiques et équitables sans retard excessif pour les personnes qui restent en détention provisoire ».

Car, « mettre fin à  l’apparence de détentions pour des raisons politiques contribuera à restaurer la confiance du public et de la communauté internationale dans la démocratie guinéenne et à encourager le dialogue politique, qui ne peut réussir que si toutes les parties sont convaincues qu’il peut y avoir une issue positive », conclut l’ambassade des Etats-Unis.

Par Gordio Kane

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info