Accueil » Politique » L’UFR de Sidya Touré ne reconnait ni la Constitution ni l’Assemblée nationale

L’UFR de Sidya Touré ne reconnait ni la Constitution ni l’Assemblée nationale

Suite au communiqué du Premier Ministre invitant les partis politiques à designer leurs représentants au cadre de dialogue permanent, le Président de l’UFR, Sidya Touré  a été contacté, à cette fin, par Elhadj  Mamadou Sylla, président de l’UDG.  

L’UFR, membre du FNDC (Front National pour la défense de la constitution), rappelle qu’elle s’était opposée au double scrutin législatif et référendaire du 22 mars 2020 qui a malheureusement abouti à la mise en place des institutions actuelles en toute illégalité.

Conformément à la position du FNDC, l’UFR ne reconnaît ni la prétendue nouvelle constitution, ni les institutions qui en sont issues, y compris l’Assemblée Nationale.

La position de l’UFR, exprimée dans sa déclaration du 30 décembre 2020, ouvrait la voie à une large concertation des forces vives de la nation afin d’organiser un dialogue inclusif et crédible.

Ce cadre de dialogue permanent ne garantit ni la parité ni l’inclusive qui sont au nombre des critères nécessaires pour la réussite de tout dialogue politique.

Le Bureau Exécutif      
Fait à Conakry, le 13 août 2021

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info