Accueil » Économie » La Chine importe plus de produits de qualité pour promouvoir la montée en gamme de la consommation

La Chine importe plus de produits de qualité pour promouvoir la montée en gamme de la consommation

Le 20 avril 2021, des clients achètent des produits de maquillage hors taxe dans une boutique hors taxe dans la ville d’Haikou de la province de Hainan (dans le sud de la Chine). (Kang Denglin/Pic.people.com.cn)

Durant la première moitié de l’année, la quantité de produits importés a augmenté de 16% en Chine. Le montant des sacs, bijoux et horloges importés a doublé par rapport à la même période de 2020, selon les chiffres de l’Administration générale des douanes.

La reprise stable et régulière du marché de consommation chinois a entraîné une augmentation des produits importés cette année. La vente de détail de produits de consommation a atteint 21 200 milliards de yuans durant la première moitié de l’année, en hausse de 23% en glissement annuel et de 4,4% sur deux ans en moyenne.

Les canaux en ligne et hors ligne permettant aux produits importés d’entrer sur le marché chinois s’élargissent, comme en témoigne le dynamise des importations via le e-commerce, qui sont en plein essor à mesure que le e-commerce transfrontalier prend de l’ampleur en Chine. Les importations via le e-commerce transfrontalier ont atteint 283,1 milliards de yuans durant la première moitié de l’année, soit une progression de 4,6% en glissement annuel.

L’achat des produits importés est caractérisé avant tout par l’accent mis sur la qualité. En outre, les catégories des produits importés se multiplient, les produits de soins de la peau et de maquillage, les soins de santé et les produits maternels et infantiles étant les catégories attirant le plus l’attention.

« L’augmentation des produits importés montre que le marché domestique a libéré son potentiel. Elle résulte inéluctablement de la montée en gamme de la consommation. » A indiqué Dong Chao, chef de l’institut de circulation et de consommation de l’Académie chinoise du commerce international et de la coopération économique du ministère du Commerce. Le marché de consommation tend à être personnalisé, diversifié et offre des produits milieu et haut de gamme au fur et à mesure du développement économique et de l’augmentation du revenu des habitants. La multiplication des produits importés de haute qualité pourra optimiser la structure de l’offre du marché et la qualité de l’offre et rendre le système de l’offre plus adapté à la demande intérieure, afin de mieux répondre aux besoins croissants de la population pour une vie meilleure.

Depuis la mise en œuvre de la nouvelle politique d’achat hors taxe offshore le 1er juillet 2020, les achats hors taxe offshore supervisés par la douane dans la province insulaire de Hainan s’élèvent à 46,8 milliards de yuans jusqu’au 30 juin 2021, soit une progression de 226% en glissement annuel. Le nombre d’articles vendus et le nombre de visiteurs s’établissent à 60,72 millions et 6,28 millions, en hausse de 211% et 102% respectivement en glissement annuel.

Le 20 février 2021, des consommateurs achètent des produits dans le premier magasin de produits livrés par les trains de fret Chine-Europe en zone franche dans la province du Jiangxi (dans le sud-est de la Chine). (Hu Guolin/Pic.people.com.cn)

Cette année, la Chine continue à créer des plateformes internationales d’exposition et de commerce, y compris la première Exposition internationale des produits de consommation en Chine, la deuxième Exposition Chine-Pays d’Europe centrale et orientale (PECO) et le Salon international des biens de consommation, afin de faciliter la communication entre vendeurs et acheteurs chinois et étrangers et d’enrichir l’offre pour le marché domestique.

Le 5 novembre, la 4e Exposition internationale d’importation de la Chine (CIIE) s’ouvrira. Jusqu’au 27 juillet, 284 entreprises du Fortune Global 500 et entreprises leaders du secteur se sont inscrites pour y participer, dépassant déjà le nombre d’entreprises participantes de l’édition précédente. La superficie d’exposition réservée a atteint 360 000 m2. Par ailleurs, plus de 50 pays ont confirmé leur participation à la CIIE cette année.

La CIIE est déjà devenue une voie rapide permettant aux produits étrangers d’entrer sur le marché chinois. Depuis la 3e CIIE, Shanghai a déjà créé 56 plateformes permanentes d’exposition et de commerce sur toute l’année et introduit presque 180 000 types de produits, avec une valeur totale de 146,47 milliards de yuans en provenance de 1390 exposants de la CIIE.

À part la création de plateformes, la Chine a également amélioré d’autres politiques dans l’objectif de promouvoir le développement sain des importations sur tous les plans et d’augmenter l’importation des produits de consommation de haute qualité.

La Chine a baissé plusieurs fois les droits de douane à l’importation ces dernières années, et ce, notamment des produits de consommation pour lesquels la demande des Chinois ne peut pas être satisfaite par l’offre domestique. Le niveau général de droits de douane est passé de 9,8% en 2017 à moins de 7,5% aujourd’hui.

Le 14 juin 2021, « le marché des produits introduits par l’Exposition internationale d’importation de la Chine » sur la rue piétonne Nanjing attire de nombreux visiteurs à Shanghai. (Chen Yuyu/Pic.people.com.cn)

Pour faciliter le commerce, la Chine a poursuivi la construction d’un système de « guichet unique» pour le commerce international, lequel permet la connexion et le partage de données avec 25 organismes gouvernementaux. Le pays promeut également la dématérialisation de l’ensemble du processus de dédouanement aux ports et la construction de ports intelligents afin de rendre le dédouanement plus efficace. En juin 2021, la durée globale de dédouanement est de 36,68 heures en Chine, soit 62,34% moins longue par rapport à celle en 2017. La Chine a aussi simplifié les permis nécessaires à l’exportation et à l’importation, et a réduit de 52,3% le nombre de permis à vérifier à l’exportation et à l’importation, à 41 catégories, contre 86 catégories en 2018.

La Chine envisage de continuer à optimiser la liste des produits importés via le e-commerce transfrontalier pour la vente au détail conformément à la montée en gamme de la consommation. Le pays adopte une liste positive pour gérer les ventes de détail des produits importés via le e-commerce transfrontalier. Le ministère des Finances a ajusté deux fois la liste conjointement avec d’autres organismes. La liste actuelle comprend plus de 1 400 catégories de marchandise. La Chine va continuer à optimiser la liste pour mieux satisfaire les besoins des consommateurs chinois, a dit Ren Hongbin, ministre assistant du Commerce.

Par Luo Shanshan
Journaliste au Quotidien du Peuple

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info