Accueil » Société » Le ministre Remy Lamah aux autorités ivoiriennes : ‘’Passer par Nzérékoré ou Macenta ne veut pas dire qu’on peut attraper Ebola…’’

Le ministre Remy Lamah aux autorités ivoiriennes : ‘’Passer par Nzérékoré ou Macenta ne veut pas dire qu’on peut attraper Ebola…’’

La détection d’un cas d’Ebola à Abidjan sur une patiente en provenance de la préfecture de Labé continue de diviser les autorités sanitaires guinéennes et ivoiriennes.

Après avoir envoyé un courrier au représentant de l’OMS du pays d’Alassane Ouattara, le ministre de la Santé, le Général Rémy Lamah, dénonce un manque de collaboration de la Côte d’Ivoire avec médecins guinéens pour tirer au clair cette affaire.

‘’La préfecture de Labé n’avait jamais enregistré de cas de maladie à virus Ebola durant les épisodes de 2014, 2016 et 2021. Et l’autre inquiétude, c’est l’évolution de la maladie, la fièvre associée au saignement et l’amélioration du tableau clinique en 48 heures. Connaissant l’évolution classique de la maladie et la demande de l’OMS de procéder à une double confirmation dans de pareilles situations. A ce que je sache, les autorités ivoiriennes n’ont pas respecté cette démarche habituelle. Aussi, il y a un autre facteur, on a été surpris que nos spécialistes que nous avons mis sur la route pour apporter main forte dans le cadre de la prise en charge de cette patiente, malheureusement, jusqu’à présent ils n’ont pas été reçus à l’hôpital de Cocody. C’est pour cela que nous demandons plus de clarté.

Nullement, je ne mets cette analyse en doute surtout qu’elle a été faite par l’institut Pasteur. Mais nous sommes des humains, il peut y a voir des erreurs. Mieux vaut traiter par excès que par défaut…

Nzérékoré a connu récemment un épisode de l’épidémie d’Ebola. Mais passer par N’zérékoré ou Macenta ne veut pas dire qu’on peut attraper Ebola. Ce virus ne s’attrape en l’air. Il faut entrer en contact avec des fluides. A ce que je sache la patiente était de passage à Nzérékoré, elle n’y a pas passé la nuit et ils étaient près de 70 personnes dans le véhicule. Je ne pense pas que les quelques passagers retrouvés ont développé des symptômes allant dans le sens de la définition du virus Ebola. Traverser N’zérékoré ou Macenta ne veut pas dire automatiquement que nous sommes en danger.

Nous n’avons pas adressé directement la lettre aux autorités ivoiriennes mais plutôt au représentant pays de l’OMS qui à son tour doit transmettre cette correspondance à son homologue de la Côte d’Ivoire pour que nous puissions ensemble clarifier cette situation.

Si cela prouve que la patiente est négative, ça veut dire que le mécanisme de surveillance fonctionne bien. Mais dorénavant, faudrait-il qu’on suive les principes de l’OMS qui n’est autre que la double ou la triple conformité des résultats de la biologie. La collaboration doit être de mise. C’est ce qui nous a poussé à envoyer 5 000 doses’’.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Le régime du dictateur sanguinaire Alpha Condé représente véritablement une menace sanitaire pour les pays de la sous-région ouest africaine ; toujours entrain de contaminer les voisins et nier les faits !!
    Lors du déclenchement de l’épidémie à virus Ebola en Guinée en 2013-2016, les autorités guinéennes, laxistes et incompétentes avaient nié les faits ; jusqu’à ce que la situation sanitaire soit hors de contrôle en Guinée ; et que 2 pays voisins, le Liberia et la Sierra-Leone soient à leurs tours, contaminés ; avec pour résultats, des milliers de morts, en toute impunité !!
    Quelle est cette polémique inutile qui n’honore vraiment pas la Guinée, que veut déclencher ce Général de pacotille !? J’avais même demandé, il y a quelques mois, au dictateur Alpha Condé de le limoger pour sa gestion calamiteuse des fièvres hémorragiques en Guinée !! Mais, hélas, Aboubacary Siriki n’a pas été suivi !!
    Après s’être targué d’être un scandale géologique ; voilà que la Guinée est devenue aujourd’hui un scandale hémorragique !! Lol !!
    En effet, quel pays sur cette planète terre peut se complaire, à lui tout seul d’avoir sur son sol, à la fois, les 3 fièvres hémorragiques, Ebola, Marburg et Lassa ?
    Pour revenir à ce clown de Lamah, quel intérêt a la Côte d’Ivoire de signaler un faux cas de fièvre hémorragique à virus Ebola sur son sol ? Pour faire fuir les touristes et autres investisseurs de Côte d’Ivoire !? Lol !!
    Lol !! Si c’est faux, pourquoi tous les cas contacts ont été vaccinés même à Labé, où même le préfet qui n’est pourtant pas un cas contact a été aussi vacciné !! Lol !!
    L’institut Pasteur d’Abidjan est aussi bien équipé ; sinon mieux que celui de Dakar, auquel notre pauvre Lamah fait référence et demande une contre expertise !!
    L’institut Pasteur de Côte d’Ivoire est très bien équipé et a été accrédité par l’OMS pour des analyses sur les fièvres hémorragiques !!
    Lamah, la grande gueule, comme son patron, n’est que médecin militaire dans un pays sous équipé, qui veut donner des leçons à un professeur ivoirien, agrégé de médecine, infectiologue, clinicien et de surcroît, chef de service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Treichville à Abidjan !!
    Heureusement pour la Guinée, que le ridicule ne tue pas !!
    Sacré Alpha et sa bande de paranoïaques incompétents ; il nous dira bientôt, après ses vacances passées en Turquie, que la Guinée est victime de complot de la part des occidentaux qui sont jaloux des richesses minières de la Guinée et de la souveraineté de la Guinée qui a un président qui traite avec la Chine, la Russie et la Turquie ; c’est pourquoi les agents de la CIA sont venus déverser des fioles de virus Ebola, Marburg et Lassa en Guinée !! Lol !!
    Vive le nouveau Sékou Touré !! Lol !!
    Merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info