Accueil » Libre opinion » Quelle est la pertinence d’être apolitique sous une dictature ?

Quelle est la pertinence d’être apolitique sous une dictature ?

Dans les débats publics en Guinée, il m’arrive souvent d’entendre des personnes (journalistes, politiques, fonctionnaires, citoyens lambda, auditeurs médias…), se plaindre en disant qu’on parle plus de politique que de développement dans notre pays. 

Un tel raisonnement donne l’impression que les deux sont dissociables, donc qu’il est possible de prioriser l’un au détriment de l’autre. Evidemment que cela est insensé dans la mesure où le développement n’est rien d’autre qu’un résultat de la politique. Il se définit comme étant la transformation qualitative de la société, c’est-à-dire des conditions de vie des populations dans toutes les dimensions.

Alors la manière par laquelle cela devient possible, s’appelle la politique. Celle-ci, contrairement à la manipulation vicieuse des mentalités, est l’art de gérer la cité à travers des décideurs élus et nommés disposant de moyens selon des mandats précis, pour agir au nom et dans l’intérêt de tous.

Cela étant, notre pays a la particularité d’avoir des problèmes essentiellement structurels. Alors ils ne peuvent être résolus que par la qualification de la gouvernance publique. Cela suppose un leadership visionnaire, rigoureux et responsable pour réorganiser notre société autour des valeurs et principes conduisant au progrès et au bien-être collectif.

D’où la nécessité de l’engagement militant des personnes dotées de compétences professionnelles et de valeurs morales pour faire disparaître de l’espace public les opportunistes et arrivistes qui ont toujours pris notre pays en otage pour des intérêts particuliers et malsains.

Enfin, quelles que soient les qualités d’un conseiller technique, il sera toujours inutile auprès d’un piètre décideur politique. Cela prouve qu’aussi longtemps que les bonnes personnes continueront de se dire naïvement apolitiques, les mauvaises graines de la société vont mal décider de leur avenir tout en leur privant aussi du droit de s’en plaindre.

C’est la loi de la nature et notre pays en est un parfait exemple.

Aliou BAH
MoDeL

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info