Accueil » Politique » Dalein met les points sur les i : ‘’Je ne suis pas fait pour conduire une transition’’

Dalein met les points sur les i : ‘’Je ne suis pas fait pour conduire une transition’’

Alors que le colonel Mamady Doumbouya et ses hommes n’ont pas dévoilé la charte de la transition, le débat sur le prochain gouvernement à mettre en place fait rage. Le président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a assuré que son parti est prêt à intégrer l’équipe gouvernementale.

‘’Je ne suis pas fait pour conduire une transition. Je suis fait pour être candidat [à la présidence de la République], j’espère être investi par mon parti et mon alliance. Les membres transition sont des hommes et des femmes qui ne participent à la compétition électorale qu’ils vont gérer. On va essayer de s’assurer de la neutralité de la compétition politique’’, annonce Cellou Dalein Diallo.

Maintenant, poursuit-il’’ on peut toujours, nous sommes sollicités, designer des représentants dans cette transition pour que les gens soient là pour s’assurer que la transition observe les règles de neutralité qui incombent au gouvernement’’.

Si le président de l’UFDG se réjouit de la chute d’Alpha Condé, il affirme qu’il n’entend pas baisser la garde. ‘’J’ai toujours des craintes parce que le pouvoir corrompt. On vient au pouvoir avec des intentions. Je ne sais pas si Alpha Condé, en accédant au pouvoir en 2010, avait la volonté de violer son serment et la Constitution. Est-ce que c’est le gout du pouvoir qui l’a amené à changer ou bien, il était dès le départ animé de cette intention ? On ne peut pas le dire’’.

En général, souligne l’ancien Premier ministre sur Djoma TV, ‘’ceux qui accèdent au pouvoir par les forces ou par les urnes, ont un engagement fort pour respecter la Constitution et les lois de la République, mais à force de durer, on prend gout du pouvoir et on ne veut pas quitter. C’est ce qui est arrivé à Alpha. Je souhaite que cela n’arrive pas au colonel Doumbouya’’.

Il note que le nouvel homme fort du pays a ‘’décliné un discours qui touche les fléaux auxquels notre pays est confronté. Si c’est pour éliminer ces fléaux qu’il a pris le pouvoir et mettre en place des institutions légitimes, il pourra compter sur le soutien de l’ANAD’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info