Accueil » Politique » Les dessous des discussions entre la junte militaire et les émissaires de la CEDEAO

Les dessous des discussions entre la junte militaire et les émissaires de la CEDEAO

Les chefs d’Etat de la CEDEAO, qui exigent le respect de l’intégrité physique d’Alpha Condé, sa libération, et le retour immédiat à l’ordre constitutionnel, ont dépêché vendredi à Conakry une délégation de haut niveau.

Les émissaires, avec à leur tête la ministre des Affaires étrangères ghanéenne Shirley Ayorkor Botchwey, et des homologues Alpha Barry du Burkina Faso, Geoffrey Onyeama du Nigeria et Robert Dussey du Togo, ont pu rencontrer les putschistes et le président déchu Alpha Condé.

La délégation a quitté la capitale Conakry après avoir obtenu des garanties de la junte militaire. ‘’Nous avons eu de très bons échanges avec Alpha Condé. Il était en mesure de nous répondre et comprenait tout ce qu’on lui disait. Il répondait très bien à nos échanges. Il va bien’’, souligne la ministre Shirley Ayorkor Botchwey.

Fanta Cissé, la secrétaire générale du ministère guinéen des Affaires étrangères, a annoncé à la presse à l’issue des discussions que le principe pour la libération d’Alpha Condé a été acquis par la CEDEAO.

‘’C’est un bilan très positif tant pour la CEDEAO que le Comité national pour le redressement et le développement (CNRD). Ils ont demandé au CDRD de pouvoir justifier [le coup d’Etat] et apporter certaines garanties. Ce qui a été fait’’, souligne la numéro 2 du département en charge de la diplomatie guinéenne.

Les discussions avec la junte ont notamment porté sur ‘’la santé et les conditions [de détention] du président Alpha Condé. Ils sont repartis satisfaits. Il y avait aussi des exigences qu’ils avaient demandées. Certaines ont été satisfaites, les autres attendent’’.

Selon dame Cissé, ‘’le CNRD a donné des gages pour remplir les conditions d’une transition qui serait approuvée par tout le peuple et également acceptée par la CEDEAO’’.

Avant de quitter Conakry, la délégation de la CEDEAO a rassuré que les discussions se poursuivront avec les nouvelles autorités guinéennes, tout en laissant le soin aux dirigeants de la sous-région de prendre les mesures qui s’imposent suite au coup d’Etat en Guinée.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info