Accueil » Politique » Sidya Touré assure qu’Alpha Condé a ‘’créé les conditions de sa chute inexorable’’

Sidya Touré assure qu’Alpha Condé a ‘’créé les conditions de sa chute inexorable’’

Sidya Touré, président de l’Union des forces républicaines (UFR) assure que la gouvernance de l’ancien chef de l’Etat, Alpha Condé, a conduit notre pays dans le chaos. Sidya Touré assure qu’il faut un sursaut national pour faire face aux nombreux défis après la chute du régime.

L’ancien Premier ministre déplore la chute du pouvoir d’Alpha Condé suite à  un coup d’Etat militaire.

‘’Depuis le 5 septembre 2021, la Guinée est encore face à son destin, à la suite du renversement du régime en place par un groupe de militaires. Tout républicain et tout démocrate ne peut que regretter que cela se soit passé ainsi’’, indique Sidya Touré, assurant qu’Alpha Condé est responsable de sa propre chute.

‘’C’est un lieu commun de dire que l’ancien régime, qui a instauré la mauvaise gouvernance, fait de la corruption et de la gabegie un mode de gestion, érigé l’exclusion en règle pour favoriser une caste de privilégiés, a créé les conditions de sa chute inexorable. En agissant ainsi il a conduit le pays au bord du chaos et ce bilan médiocre, dans tous les domaines, parle de lui-même. Une décennie perdue’’, regrette Sidya Touré.

Le président de l’UFR affirme qu’il est temps pour tous les guinéens d’œuvrer pour instaurer en Guinée un véritable Etat de droit et sortir le pays de la misère.

‘’Les évènements du 5 septembre, en dehors des condamnations de principe, fort compréhensibles, interrogent nos pratiques dans le respect des lois qui nous régissent et dans l’inscription des droits humains au titre des normes sacrées. Ils nous interpellent sur nos relations entre nous et sur nos rapports avec les autres pays’’, assure M. Touré.

‘’Comme je l’ai toujours soutenu, les divisions ne sauraient prospérer chez nous. Comme nous I’avons vu, au cours de la décennie perdue, le clanisme n’a pas de lendemains heureux dans un pays qui a besoin d’un sursaut national pour relever les défis de la pauvreté à la dimension des potentialités extraordinaires dont regorgent son sol et son sous-sol’’, ajoute-t-il.

‘’De même, les compétences du guinéen sont reconnues et recherchées partout, aussi bien à l’intérieur qu’au sein de la diaspora. Pourtant, nous restons parmi les pays les plus pauvres du monde. Tel est notre paradoxe car nous n’avons pas réussi l’adéquation entre nos possibilités et nos réalités. Les guinéens sont fatigués, dit-on, à juste titre’’, conclut le président de l’UFR.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info