Accueil » Libre opinion » Pour une fois, la justice guinéenne doit faire son travail !

Pour une fois, la justice guinéenne doit faire son travail !

Des informations rapportées par des média guinéens et étrangers suggèrent que la gangue qui faisait haro sur la population guinéenne est en marge d’être affranchie sans faire face à la justice ou rendre compte de leur enrichissement illicite au peuple de Guinée. Quelle erreur si cela s’avérait être le cas.

Comme je l’écrivais dans une dépêche précédente avant le changement de régime [1]:  « Notre classe dirigeante, depuis l’Indépendance, est caractérisée par l’incompétence notoire de la majorité des commis de l’état.  A son crédit, il faut le souligner, cette classe a fait une lecture exacte de comment prospérer dans ce système corrompu nos Présidents sont préoccupés plus par leur maintien au pouvoir que par le développement du pays. Conséquemment, nos chefs sont séduits par des slogans vides de contenu et des titres ronflants : Père de la nation, Président Paysan, Président Professeur, j’en passe.  Pendant ce temps, les fossoyeurs de notre économie continuent à s’enrichir en plein jour en volant les deniers publics. Regardez les compagnies de transport du minerai à Boké.  Oui les Guinéens aiment travailler mais ils ne sont pas dupes. Ils voient clairement le « théâtre Kabuki » que leur classe dirigeante est en train de jouer dans le pays ».[2]

Le CRND doit certainement éviter de tomber dans ce piège. Leur première action juridique doit être de soumettre un chef d’accusation contre les membres des pouvoirs exécutif, législatif, judiciaire et bancaire qui ont organisé et participé à la tragi-comédie de la dernière décennie qui a couté chère à notre pays.

Les membres de l’ancienne équipe dirigeante doivent certainement être traités humainement et avoir accès à la représentation par des avocats pour se défendre en justice.  Il y va de notre volonté de construire une nation fondée sur des lois qu’ils ont bafoué de leur temps.  Cependant, notre désir pour la réconciliation et l’unité nationale ne doit pas nous aveugler sur la destruction de notre pays et l’appauvrissement de sa population pendant leur règne. Ils doivent rendre compte. Ils doivent rendre compte de l’accumulation fulgurante de leur richesse que j’avais dénoncé dans une satire publiée en décembre 2020, Allah Ka Bon.[3]

Si les dirigeants du régime défunt ne sont pas tenus responsables pour leurs actions nocives contre la Guinée et les Guinéens et Guinéennes, et si le CNRD n’agit pas de manière responsable, en les transférant à la justice, cet état de fait causera une faille sévère, profonde et irréparable dans la fondation de notre démocratie naissante. Notre pays attendra encore soixante autres années pour se remettre sur les rails. Avons-nous besoin de laisser la tâche de nettoyer notre sale besogne à nos enfants ?  J’espère que Non.

Prêt à servir pas se servir ! Patriotisme oblige !

Dr. Ablo Bah
Professeur de Sociologie
Columbia, MO USA

[1] https://www.visionguinee.info/2021/08/08/non-monsieur-le-president-les-guineens-aiment-travailler1/

[2] « Les expressions théâtre Kabuki, danse kabuki ou pièce de théâtre kabuki sont parfois utilisées dans le discours politique pour décrire un événement caractérisé davantage par la mise en scène que par le contenu. »

[3] https://www.visionguinee.info/2020/12/11/declaration-de-mon-patrimoine-allah-ka-bon

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info