Accueil » Société » Une ex-membre de la Cour constitutionnelle refuse de rendre son véhicule de fonction

Une ex-membre de la Cour constitutionnelle refuse de rendre son véhicule de fonction

Le colonel Mamady Doumbouya, président du Comité national pour le redressement et le développement, a sommé les anciens dignitaires de rendre leurs véhicules de service. La mesure concerne les ministres sortants, les anciens conseillers d’Alpha Condé ainsi que les membres de la Cour constitutionnelle.

Les gardiens de la Constituion se sont soumis à cet exercice à l’exception de la conseillère Rouguiatou Barry qui détient encore un véhicule mis à sa disposition durant son mandat à la Cour constitutionnelle.

Pour en savoir plus,VisionGuinee a joint l’intéressée dans la matinée du mardi 14 septembre. Au bout du fil, Mme Barry nous indique que la question des véhicules ne devrait pas intéressée une rédaction.

‘’Monsieur, ce n’est pas votre rôle (…). Vous êtes journaliste. Vous n’êtes pas de la Cour constitutionnelle ni de l’administration. Je ne sais pas de quel droit vous allez m’appeler pour me poser des questions de ce genre’’, lâche-t-elle, furieuse.

Après un moment de colère, l’ex-membre de la Cour constitutionnelle a évoqué les raisons qui font qu’elle ne s’est pas rendue jusque-là au siège de l’institution pour restituer l’engin.

‘’Mon véhicule a été réformé. Quand ils ont donné des véhicules aux trois conseillers sortants et que l’autre [elle fait allusion à Kélèfa Sall, sans le citer] est décédé, j’ai demandé qu’on me donne son véhicule, parce que le mien avait fait plus de 3 ans’’, explique-t-elle.

‘’On m’a dit de faire des démarches pour cela. Je n’ai pas dit à quelqu’un. J’ai mené des démarches. Donc mon véhicule est privé, ce n’est pas un VA. Voilà. Je ne sais pas qui vous donne ces informations. Je suis désolé. Vous n’avez pas à chercher cela. Il y a plein de gens à qui on a offert des véhicules’’, souligne notre interlocutrice.

Quand on demande qui lui a offert le véhicule en question ? ‘’Ça, ce n’est pas votre problème’’, balance-t-elle d’un ton ferme avant de nous raccrocher au nez.

Selon nos informations, lors du processus électoral de 2020, le président Alpha Condé a mis à la disposition des membres de la Cour constitutionnelle des véhicules de marque Toyota Hilux et Renault Dauster dans le cadre de leur mission.  Les nouveaux hommes forts du pays vont-ils les amenés à restituer ces engins roulants là aussi ? la question reste entière.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info