Accueil » Politique » Renouvellement de la classe politique : ‘’il existe des jeunes infiniment plus malhonnêtes que des vieux’’

Renouvellement de la classe politique : ‘’il existe des jeunes infiniment plus malhonnêtes que des vieux’’

Des voix s’élèvent de plus en plus pour appeler à un renouvellement de la classe politique guinéenne. Mohamed Traoré, ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée, estime que la jeunesse n’est pas forcément une meilleure option pour l’ancrage de la démocratie.

Cet avocat estime que la question  générationnelle est un faux débat. ‘’Beaucoup de jeunes parlent actuellement du renouvellement de la classe politique. Mais ils n’ont pas hésité à soutenir un octogénaire pour un troisième mandat. Ils auraient pu se battre, en tant que jeunes, pour que le ‘Vieux’ leur donne la possibilité d’être candidats, après son deuxième mandat’’, dénonce Me Traoré.

‘’Le débat sur le renouvellement de la classe politique tel qu’il est posé est un débat corrompu. Rien n’interdit aux jeunes qui veulent s’engager en politique de le faire. Et les électeurs sont libres de choisir majoritairement un jeune à la place d’un vieux et réciproquement. Dans tous les cas, la jeunesse n’est pas une qualité en soi et la vieillesse ou l’ancienneté n’est pas un défaut en soi. Il existe des jeunes infiniment plus malhonnêtes que des vieux ou anciens’’, poursuit-il.

Selon la robe noire, des jeunes ont fait ‘’preuve d’une démagogie sans pareil, d’un talent inégalé dans le pillage des ressources publiques, d’une complicité sans équivoque dans l’instauration de la dictature. Certains jeunes excellent dans le retournement de veste, l’incohérence, la volte-face et le reniement. Ils n’ont rien de plus ou de meilleur par rapport à certains vieux’’, regrette Me Traoré.

‘’Les jeunes qui veulent vraiment s’engager en politique doivent utiliser des arguments plus respectables pour espérer obtenir l’adhésion des citoyens ; les coups au-dessous de la ceinture doivent être bannis’’, ajoute-t-il.

Ce qu’il faut à la Guinée aujourd’hui, dit-il, ‘’c’est plutôt l’ancrage de la démocratie, le changement des mœurs politiques, la consolidation des institutions, le renforcement du système judiciaire afin qu’il réponde aux attentes des justiciables. Le reste est tout simplement puéril’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info