Accueil » Politique » Aliou Bah au colonel Doumbouya : ‘’Faites attention à ceux qui vous chantent des louanges…’’

Aliou Bah au colonel Doumbouya : ‘’Faites attention à ceux qui vous chantent des louanges…’’

Lors de la rencontre mardi entre le chef de la junte et les leaders politiques, le président du Mouvement démocratique libéral (Model) a dit ses vérités aux nouvelles autorités guinéennes.

Dès l’entame de ses propos, Aliou Bah a indiqué au colonel Doumbouya qu’il ‘’y a quelques mois, nous ne pensions pas nous retrouver pour discuter dans un contexte nouveau. J’ai été interpellé par le premier élément des cinq valeurs du CNRD qui mentionne une rectification institutionnelle. Ça voudrait dire que nous nous étions égarés et que votre responsabilité, c’est de nous remettre sur le droit chemin’’.

Avant de poursuivre : ‘’Aucun homme, aucun régime ne peut avoir la prétention de tout régler. Mais ce qui revient à faire, c’est de redresser la Guinée et de la remettre sur orbite et faire en sorte que ça soit les guinéens qui choisissent ceux qui vont les gouverner’’.

Selon le dirigeant du Model, ‘’aussi longtemps qu’on va manipuler les élections, on aura des personnes qui ne se sentiront pas redevables vis-à-vis des populations. Ce sont plutôt des personnes qui seront redevables aux lobbyings et réseaux qui les ont portées au pouvoir. Le régime que vous venez de faire tomber en une illustration’’.

Il apprend au nouvel homme fort du pays que ‘’nous avons des enseignements de l’histoire. Vous n’avez pas besoin d’aller chercher dans des livres à Harvard, à la Sorbonne ou ailleurs. Si notre passé ne nous enseigne pas, nous risquons encore de dévier. Ce peuple à qui vous parlez aujourd’hui est debout. Il vous attend’’.

‘’Faites attention aux langues mielleuses. Faites attention à ceux qui vous chantent des louanges. Ce ne sont pas vos amis. Le président déchu, aujourd’hui là où il est, est à mesure de savoir qui était son ami et qui ne l’était’’, souligne-t-il.

Il précise que ‘’la Guinée nous appartient à tous. Vous, de l’armée et nous de la vie civile, nous sommes obligés de nous mettre ensemble pour bâtir la Guinée. Nous en avons assez qu’on nous dise ailleurs que les guinéens constituent la plus grande cohorte de réfugiés politiques. Cela ne nous honore pas’’.

‘’Notre pays a assez de ressources pour que ses enfants ne meurent pas dans le désert et la Méditerranée. Nous avons subi mais nous sommes restés parce que nous sommes attachés à ce pays. C’est cet héritage que nous devons laisser à nos enfants et petits-enfants’’, dit-il au chef de la junte militaire.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info