Accueil » Société » Des manifestants crachent sur la CEDEAO : ‘’C’est une organisation d’amis qui ne se met pas du côté du peuple’’

Des manifestants crachent sur la CEDEAO : ‘’C’est une organisation d’amis qui ne se met pas du côté du peuple’’

Une manifestation spontanée a été enregistrée vendredi au rond-point de l’aéroport international de Conakry suite à la visite des présidents Nana Akufo-Addo du Ghana et Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire.

La mobilisation fait suite à la décision de la CEDEAO de maintenir la suspension de la Guinée de toutes ses instances et l’appel de l’institution sous-régionale à la junte pour l’organisation d’élections dans un délai de six mois.

Lors du passage des dirigeants ouest-africains, les manifestants ont rivalisé d’ardeur pour huer copieusement les hôtes de la junte en séjour à Conakry pour discuter avec les nouvelles autorités sur le sort d’Alpha Condé et la transition à mener.

‘’Nous sommes là pour dire à la CEDEAO de tout simplement laisser le temps au colonel Mamady Doumbouya d’organiser des élections libres et transparentes. Plus pressée que la musique, la CEDEAO dansera mal. Nous ne voulons pas commettre les erreurs du passé’’, explique Ibrahima Sory Mara, l’un des manifestants.

En 2010, rappelle un autre protestataire en colère, ‘’notre souveraineté a été bafouée par un agenda qui nous a été imposé par la CEDEAO. Du coup, nous avons vécu toutes sortes de misère. Nous estimons que la CEDEAO est une organisation d’amis qui ne se met pas du côté du peuple. Nous clamons la liberté du peuple de Guinée’’.

Un troisième manifestant, rencontré sur place, de préciser que ‘’notre message est un appel à la souveraineté nationale, à notre dignité recouvrée. La Guinée est un Etat souverain. On ne peut pas nous imposer le diktat d’une institution qui n’a jamais été là lorsque le peuple de Guinée a eu besoin d’elle’’.

Lors du coup d’Etat constitutionnel du 22 mars 2020, souligne-t-il, ‘’la CEDEAO a juste pris acte sans poser des actions en faveur du peuple de Guinée. Aujourd’hui, on veut nous imposer un agenda de six mois pour bâcler notre processus de démocratie. Nous ne l’accepterons pas. Le peuple de Guinée tracera sa propre voie. La CEDEAO ne peut pas être plus guinéenne que le peuple de Guinée. Il faudrait que le message soit clair’’.

Ce manifestant appelle ‘’la junte à respecter ses engagements de refondation de notre Etat et à poursuivre le processus de démocratisation de notre pays. Cela n’est possible qu’avec tous. Il faut que les responsabilités soient situées sur les dérives’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info