Accueil » Économie » Le colonel Doumbouya veut transformer la ‘’malédiction’’ des ressources minières en opportunité pour les guinéens

Le colonel Doumbouya veut transformer la ‘’malédiction’’ des ressources minières en opportunité pour les guinéens

Dans le cadre des concertations nationales, le président du Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) a rencontré jeudi les acteurs du secteur minier évoluant en Guinée. Le colonel Mamady Doumbouya estime que les retombées de l’exploitation des ressources minières sont loin d’être satisfaisantes. 

‘’Je voudrais rappeler l’importance du Fonds de développement économique local (FODEL) et du Fonds national de développement local (FNDEL) en tant qu’outils de financement des communautés locales impactées par les activités minières. Des dispositions spécifiques seront prises pour l’utilisation efficiente et transparente de ces fonds en faveur des communautés’’, indique le chef de la junte.

Avant de déplorer le fait que ‘’la Guinée a longuement souffert de la malédiction des ressources. Le pays dispose d’un potentiel minier incontesté, mais les populations demeurent dans une pauvreté visible. Nous devons travailler ensemble pour que cette malédiction se transforme en opportunité d’amélioration des conditions de vie des populations’’.

Pour y arriver, estime le colonel Doumbouya ‘’la transformation des matières premières et la diversification des activités minières telles qu’envisagées dans la plupart de vos conventions deviennent impératives. Vos obligations dans ce cadre doivent être respectées sans délai. Si les investissements réalisés dans le secteur des mines ont été principalement dans la bauxite et l’or ces dernières années, nous devons mettre tout en œuvre pour favoriser la production d’autres minerais dont le fer’’.

‘’Si nous pouvons nous satisfaire de l’accroissement du volume de la production de bauxite, les retombées sur l’économie guinéenne ne sont pas encore pleinement satisfaisantes. Nous devons donc accélérer la deuxième phase de la chaîne des valeurs, c’est-à-dire la transformation de la bauxite en alumine, ensuite en aluminium dans le pays’’, annonce le nouvel homme fort du pays.

Dans la logique des équilibres des droits et des devoirs de chacun et de tous, met-il en garde ‘’nous ne transigerons pas sur certains points tels que l’existence de transparence dans les relations entre l’Etat et les opérateurs, le respect des obligations contenues dans les conventions, la fiscalité, la redistribution des richesses à travers notamment les différents régimes de contribution, la préservation de l’environnement et la responsabilité vis-à-vis des générations futures, l’intensification de la recherche scientifique et de la protection géologique. Il est temps que le secteur minier joue son levier d’entraînement pour les autres secteurs de l’économie nationale à savoir : l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’industrie manufacturée, les infrastructures’’

Il affirme qu’il est temps de ‘’renforcer le partenariat gagnant-gagnant afin que chacune des deux parties puisse bénéficier des retombées de l’activité minière’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info