Accueil » Économie » La junte militaire nargue la CEDEAO : ‘’Nous n’avons pas besoin de voyager et il n’y a rien à geler sur nos comptes’’

La junte militaire nargue la CEDEAO : ‘’Nous n’avons pas besoin de voyager et il n’y a rien à geler sur nos comptes’’

Pour contraindre les putschistes à libérer Alpha Condé et à organiser dans un délai de six (6) mois des élections présidentielle et législatives pour la restauration de l’ordre constitutionnel Guinée, les dirigeants de la CEDEAO ont cru bon d’infliger des sanctions aux membres de la junte militaire.

Les sanctions ont été prises à l’issue de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui s’est réunie en session extraordinaire, le 16 septembre à Accra, sous la présidence de Nana Addo Dankwa Akufo-Addo.

Les dirigeants ouest-africains ont décidé de mettre en œuvre des sanctions ciblées conformément aux protocoles de la CEDEAO, impliquant l’interdiction de voyage des membres du Comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) ainsi que des membres de leurs familles et le gel de leurs avoirs financiers.

Des sanctions qui n’ébranlent pas la junte militaire au pouvoir. Selon le colonel Amara Camara, porte-parole des putschistes, le colonel Mamady Doumbouya a indiqué vendredi aux présidents Nana Akufo-Addo et Alassane Ouattara que ‘’nous, membres du CNRD, nous sommes des soldats et que notre mission se passe en Guinée’’.

‘’Nous n’avons pas besoin de voyager et qu’il n’y a rien à geler sur nos comptes’’, coupe-t-il court.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Le syndicat des Chefs d’États ouest-africains, appelé CEDEAO est vraiment entrain de se ridiculiser !!
    La Guinée n’est pas un pays enclavé, comme le Mali ou le Burkina ; dont on peut effrayer les putschistes avec un blocus économique ; et jamais les Présidents Ouattara et Assimi GOITA n’accepteront de mettre sous embargo, la Guinée de leur frère Mandéka, le LCL Mamady Doumbouya !!
    Beaucoup de gens l’ignorent ; mais, le Président ivoirien est le protecteur des Colonels GOITA et Doumbouya, dont Buhari veut la peau !!
    Quant aux comptes bancaires à geler et aux voyages en pleine pandémie à Coronavirus, on est mort de rire, tellement ces mesures de la CEDEAO sont ridicules !!
    Les membres de la junte militaire guinéenne n’ont aucun fonds détourné, planqué à l’étranger, notamment dans les pays membres de la CEDEAO ; comptes susceptibles d’être gelés et ils n’ont pas besoin de voyager en pleine pandémie ; leur priorité est de remettre la Guinée sur les rails !!
    Aboubacary Siriki est tellement fier de la réponse cinglante du LCL Mamady Doumbouya à la CEDEAO et ce syndicat vient de démontrer qu’il ne peut rien contre la Guinée !! Y aura Fohi !!
    Personne ne doit imposer de l’extérieur un calendrier à la Guinée !!
    Une feuille de route avec les différentes tâches à accomplir (nouvelle constitution, référendum, nouvelle CENI, nouvelle liste électorale…) et un chronogramme seront établis par les partis politiques guinéens et la société civile, en accord avec la junte militaire guinéenne.
    Le LCL Mamady Doumbouya doit refuser le fétichisme des dates pour la durée de la transition et travailler en toute sérénité, sans épée de Damocles sur la tête !!
    Que Dieu protège la Guinée !!
    Merci.

  2. Certains en Guinée pensent que ce coup d’État est fait pour leur permettre d’avoir le pouvoir. Rira bien qui rira le dernier. Selon l’adage !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info