Accueil » Libre opinion » Quel est le secret des pays qui ont réussi dans l’éducation ?

Quel est le secret des pays qui ont réussi dans l’éducation ?

Bien qu’il soit difficile de saisir ou comprendre quand on regarde un pays comme la Guinée, qui n’a pas presque de politique éducative profondément enracinée et où presque toutes les traditions en matière d’éducation ont été détruites, les pays qui ont réussi dans l’éducation obtiennent le succès avec des politiques rationnelles et des pratiques étalées sur de nombreuses années.

Les pays qui sont reconnus par leurs performances éducatives sur la scène nationale et internationale privilégient leur développement socioculturel plutôt que concentré tout temps sur le savoir. Ils mettent l’accent sur les valeurs humaines qui sont des éléments très importants. En plus du développement académique, il met l’accent sur le développement de la personnalité ; Ils conçoivent des systèmes où chaque élève ou étudiant qui travaille peut obtenir des résultats souhaités et souhaitables.

Selon Andreas Schleicher, les caractéristiques communes des pays à haut rendement en matière d’éducation sont les suivantes :

  1. L’éducation est considérée comme un investissement à long terme et prioritaire.
  2. Il existe une croyance commune selon laquelle chaque élève qui travaille dans sa culture peut réussir.
  3. Il n’y a pas de valeurs ou de systèmes éducatifs discriminatoires.
  4. Ils conçoivent des options d’enseignement différenciées sans compromettre les normes d’apprentissage.
  5. Les enseignants ne se concentrent pas uniquement sur la réussite scolaire.
  6. L’amélioration des conditions professionnelles des enseignants est une priorité politique.
  7. Les systèmes éducatifs sont gérés conformément aux plans et aux objectifs.
  8. Le succès n’est pas accidentel.

La réussite dans l’éducation est un domaine stratégique qui ne peut pas être amélioré en changeant les pratiques d’une année à l’autre. La condition la plus importante du succès est un leadership efficace et constant.

La réussite à long terme dépend du développement rationnel de tous les acteurs de l’éducation.

L’échec doit être considéré comme une surprise non la réussite, l’éducation guinéenne doit être axée sur les résultats en ayant des objectifs et plans pour atteindre les résultats escomptés. Le nombre d’échec ne doit pas être considéré comme la bonne gestion des examens, car cela est le reflet d’une mauvaise politique éducative.

Enfin, toutes mes félicitations aux admis, le combat doit continuer pour donner une belle image à notre système éducatif. Et je profite pour souhaiter bon courage à ceux qui n’ont pas été admis qu’ils évaluent dès maintenant leur personnalité éducative afin de réussir ultérieurement. Une pensée positive et encouragement à ma sœur chérie Aminata Chérif (Bolokada) un autre jour, est un jour en comblant bien sûr l’erreur du passé.

Ibrahima Cherif
Sciences Politiques et Administration Publique
Necmettin Erbakan üniversitesi/Turquie
ibrahimacherif88@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info