Accueil » Politique » Dalein favorable au rétablissement de la Constitution de 2010

Dalein favorable au rétablissement de la Constitution de 2010

Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a vite fait de réagir après la bourde de Jeune Afrique annonçant qu’il est favorable au rétablissement de la Constitution adoptée à l’issue du référendum du 22 mars 2020.

Dans l’émission « On refait le monde », Cellou Dalein Diallo a déclaré que Jeune Afrique a commis une ‘’erreur monumentale. Le journal a corrigé l’erreur. Même la presse locale a repris cette correction’’.

‘’Je n’ai pas dit cela. Je me bats pendant des années contre la Constitution de 2020 et pour la défense de la Constitution de 2010. J’ai toujours milité pour la remise en vigueur de la Constitution de 2010’’, clarifie l’ex-challenger d’Alpha Condé.

Dalein assure qu’il ignorait que ‘’Jeune Afrique devait publier ça. On m’a dit qu’ils ont rectifié et que c’est une erreur de leur part. Ma cheffe de cabinet m’a dit qu’ils ont procédé à la rectifié’’.

Il admet avoir eu un ‘’entretien avec une correspondante de Jeune Afrique qui se disait et basée à Dakar. Mais ce n’était même pas une interview. J’ai défendu que la Constitution de 2010 soit remise en force. Certainement que la correspondante de Jeune Afrique a fait une confusion’’.

‘’Nous militons en faveur de la Constitution de 2010 quitte à la faire adopter par un référendum. Elle ne souffrait que cela. C’est une Constitution largement consensuelle. Elle avait garanti, à travers les textes, la séparation des pouvoirs, l’indépendance des institutions, l’exercice des droits et libertés à tous les citoyens et à toutes les associations. C’était un progrès démocratique. Pour nous, ce serait justifié qu’elle soit remise en force. Le déficit dont elle souffrait, c’est le fait de n’avoir pas été approuvée suite à un référendum’’, affirme-t-il sur Djoma média.

L’ancien Premier ministre pense qu’il est possible de ‘’faire adopter la Constitution pendant la période de transition. Tout comme on peut laisser à la charge du président élu de le faire dans les 12 mois qui vont suivre son investiture’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info