Accueil » Économie » Réduction du prix du carburant : des taximen refusent de baisser les tarifs des transports

Réduction du prix du carburant : des taximen refusent de baisser les tarifs des transports

La diminution lundi soir du prix du carburant à la pompe n’a eu aucune incidence dans les transports en commun à Conakry. Au lendemain de la décision prise par le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) pour réduire le prix du litre de carburant à 10 000 GNF, les chauffeurs de taxi continuent de faire payer 2000 GNF par tronçon aux passagers.

Les habitants de Conakry se sont réveillés avec une bonne nouvelle ce mardi après l’annonce à la veille de la réduction de 1000 GNF sur le prix du litre du carburant. Une décision des nouvelles autorités guinéennes qui n’a pour l’instant pas eu un impact sur les tarifs des transports.

‘’C’est un non-évènement’’, lâche Alpha Amadou Diallo, rencontré à Hamdallaye. Ils nouvelles autorités en diminuant 1000 GNF sur le prix de carburant à la pompe, ‘’créent une confusion’’.

‘’En diminuant seulement 1000 GNF, on ne peut plus ramener les anciens tarifs des transports. Si on diminuait les 2000 GNF que le gouvernement d’Alpha Condé avait rajoutés, c’est l’ancien tarif qui allait revenir. Là, ils ont créé une confusion parce que les transporteurs diront qu’en revenant sur les anciens tarifs, ils vont perdre. Si le tronçon est maintenu à 2000 GNF, ça ne fera pas l’affaire des passagers’’, explique-t-il.

Thierno Sadou Sow salue la décision du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), soulignant au passage qu’il s’agit d’un ‘’premier pas pour bien faire les choses’’.

Il lance un appel à l’endroit des chauffeurs de taxi en leur rappelant qu’il ‘’fut un moment, le transport devait être à 1250 GNF au lieu de 1500 GNF. En raison du manque de petites coupures, ils ont continué à nous faire payer 1500 GNF. Quand le gouvernement a revu à la hausse le prix du carburant, ils ont fixé le tronçon à 2000 GNF’’.

Billo estime que la décision de la junte vise à préserver le pouvoir d’achat des ménages. ‘’Je remercie le colonel Mamadi Doumbouya et je crois qu’il est sur la bonne voie’’, résume-t-il.

Des taximen disent ne pas être à revoir à la baisse ce mardi les tarifs des transports. Reste à savoir s’ils continuent d’appliquer les anciens prix en agissent comme bon leur semble sans être inquiétés.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 6404/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info