Accueil » Politique » La veuve de Sékou Touré se confie au colonel Doumbouya : ‘’Mon mari expliquait tout au peuple…’’

La veuve de Sékou Touré se confie au colonel Doumbouya : ‘’Mon mari expliquait tout au peuple…’’

Le 28 septembre 1958, la Guinée a opté pour l’indépendance en votant Non au référendum constitutionnel français proposé par le Général Charles De Gaulle. Soixante-trois ans après, le président du Comité national du rassemblement pour le développement a rendu visite mardi à la veuve d’Ahmed Sékou Touré.

‘’Nous sommes venus recevoir auprès de vous les sages conseils et de bénédictions (…). Vous avez vécu beaucoup de choses. Bous avez été la première dame de la République de Guinée’’, a introduit le chef d’Etat-major général des armés, Général Namory Traoré.

Face à Hadja Andrée Touré, le tombeur d’Alpha Condé a réaffirmé sa volonté de protéger et rassembler tous les guinéens afin qu’il ‘’y ait plus de paix, d’amour et surtout de compréhension pour qu’on puisse développer notre pays’’.

‘’Je tenais à venir vous voir. Parce que vous avez joué un rôle dans l’histoire de ce pays. Je pense que vous êtes une réalité vivante. On peut venir voir pour des sages conseils (…). Que tous ceux qui sont morts pour ce pays reposent en paix’’, prie le nouvel homme fort de la Guinée.

Saluant le geste du chef de la junte, Hadja Andrée s’est dit heureux de le recevoir dans sa résidence située à Coléah sur la corniche sud. ‘’J’ai suivi tout ce qui s’est passé à la télé. Je regarde la télé tous les jours. Je vous remercie beaucoup. Je fais des prières pour vous tous et pour le pays. Que Dieu donne la paix à ce pays, que les enfants de pays se donnent la main. Nous sommes de cœur avec vous. Même si vous n’étiez pas venus, nous faisons toujours des prières pour vous’’, indique l’ex-Première dame de la République.

Elle demande aux nouvelles autorités d’emboiter les pas à son défunt mari Sékou Touré. ‘’Le souhait, c’est que les enfants de ce pays se donnent la main. Sans l’union, on ne peut rien faire. Au moment où on prenait l’indépendance, il y a eu beaucoup de problèmes. Mais on a eu la chance parce que le président Ahmed Sékou Touré communiquait beaucoup’’, souligne-t-elle.

‘’Il faut tout expliquer, le peuple comprend’’, conseille-t-elle au colonel Doumbouya. Mais, indique-t-elle avec insistance au chef de la junte, ‘’si tu ne lui expliques, il ne comprendra pas. Sékou Touré, il expliquait tout au peuple. C’est ce qui nous a sauvés. Car, il y avait de multiples complots. Il a échappé à combien de attentives d’assassinats ici ? Mais le peuple était derrière lui à travers la communication’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info