Accueil » Politique » Le président de la Cour suprême invite le col. Doumbouya à ne pas succomber à ‘’la force de la vague de la démagogie…’’

Le président de la Cour suprême invite le col. Doumbouya à ne pas succomber à ‘’la force de la vague de la démagogie…’’

Le président de transition a prêté serment ce vendredi au palais Mohamed V de Conakry. A cette occasion, le président de la Cour suprême a encouragé le colonel Mamady Doumbouya à œuvrer de manière inlassable pour mener à bon port le navire guinéen.

‘’Monsieur le président, en vous donnant acte de votre prestation de serment, la Cour suprême vous donnera symboliquement les clés du palais présidentiel. Il ne s’agit pas d’un sésame. Car le sésame n’existe que dans les contes, il s’agit de la gouvernance d’un vaisseau que vous aurez à piloter’’, indique le magistrat Mamadou Sylla.

Déjà, poursuit-il, ‘’vous savez déjà que c’est un pilotage difficile, car le navire est chargé de beaucoup d’évènements douloureux, d’exigence nombreuses et des attentes immenses et urgentes. Le navire en devient capricieux sur une mer houleuse. Méfiez-vous à le mener à bon port sans tanguer, ni être dérouté de cap dans le rassemblement et le développement par la force de la vague de la démagogie et la tempête de culte de la personnalité. Tout porte à croire et à espérer que vous demeurerez un bon navigateur et timonier imperturbable’’.

Pour accomplir cette mission, souligne-t-il, ‘’il faut de nombreuses qualités d’humaines et militaires, des connaissances du commandement, l’intelligence, l’ouverture d’esprit, le sens du dialogue, la fermeté, l’intégrité avec votre immense expérience militaire conquise sur les théâtres d’opération pour sauver des vies’’. Il ose espérer que ‘’nous ne revivrons plus les effets de la fragilisation de la démocratie, de l’excès du pouvoir, du règne de l’impunité’’.

‘’Nous rêvons de voir les populations de Guinée vivre du partage équitable du produit de l’ensemble de leurs produits naturels grâce à l’instauration d’un système de gestion de l’économie qui privilégie la transparence et la promotion de la compétence suivant des critères d’objectivité et de neutralité de la fonction publique. Nous caressons l’espoir que les agents de l’administration ne seront plus des activités politiques et se tiendront désormais hors du jeu des partis politiques’’, espère le président de la Cour suprême.

‘’Les guinéens aspirent à l’édification d’un Etat dans lequel aucune institution, aucun organe ne sera instrumentalisé. Un Etat dans lequel comme vous avez déclaré répétitivement dans lequel la justice indépendante et impartiale sera à la loi le phare et la boussole parce que les bases de la primauté de droit auront été installées sur le socle indescriptible de l’égalité et de la démocratie inclusive. C’est en cela que les évènements du 5 septembre vous couvriront toutes les dimensions historiques’’, estime-t-il.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info