Accueil » Politique » Alors que la page Alpha Condé est définitivement tournée, le RPG Arc-en-ciel fait parler de lui à Conakry et Bruxelles

Alors que la page Alpha Condé est définitivement tournée, le RPG Arc-en-ciel fait parler de lui à Conakry et Bruxelles

Plus d’un mois après le coup d’État du Colonel Mamadi Doumbouya, acclamé par les guinéens d’ici et d’ailleurs, des dignitaires de sa formation politique, le RPG Arc-en-ciel, se sont donné rendez-vous au siège du parti pour identifier les pistes de relance de leurs activités. Au même moment, à Bruxelles, leurs partisans manifestaient devant le siège de l’Union européenne.

A Conakry, jeudi dernier, des responsables du RPG Arc-en-ciel se sont donné rendez-vous au siège du parti. Aly Kaba, l’ancien président du groupe parlementaire de la majorité, assure que les cadres de l’ancienne formation politique au pouvoir entendent travailler d’arrache-pied pour maintenir le RPG au-devant de la scène politique.

Selon lui, ‘’le RPG de l’ex président Alpha Condé a choisi parti va continuer à exister. C’est un grand parti qui existe sur l’échiquier politique de notre pays. C’est l’un des premiers partis politiques de l’opposition (…) Le parti a aujourd’hui un bilan. Grâce à ce bilan, nous sommes optimistes pour l’avenir du parti. Toutes les dispositions seront prises montrer à la face du monde que le RPG reste le parti majoritaire’’.

À Bruxelles, des manifestants du RPG étaient devant le siège de l’Union européenne pour exiger la libération de l’ex président guinéen. En nombre très incomparable que ceux qui manifestaient pour dénoncer le régime dictatorial de leur champion, ils scandaient des slogans hostiles au président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya qu’ils estiment être à la solde d’une ‘’mafia qui veut dominer la Guinée’’.

Pour leur part, les anciens Premiers ministres Sidya Touré de l’UFR et Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, qualifiés de ‘’fossoyeurs de l’économie guinéenne et criminels qui doivent forcément rendre des comptes’’ ont été leurs cibles même si, estime un commentateur, ‘’on près de onze années de règne sans partage Alpha Condé et ses partisans n’ont jamais trouvé des preuves de mauvaise gestion. Si tel avait été le cas, il les aurait fait poursuivre sans hésiter pour les liquider définitivement du paysage politique. Aujourd’hui, tout le monde est conscient qu’Alpha Condé et son régime ont pillé les ressources de ce pays’’.

Mais à Bruxelles, ses partisans ont scandé ‘’vive le président Alpha Condé, à bas Mamadi Doumbouya’’, en soulignant qu’après ‘’Paris, nous sommes à Bruxelles pour dire à Mamadi Doumbouya de partir et de libérer le président Alpha Condé. A bas le coup d’Etat en Guinée’’.

Pour un commentateur, ‘’c’est certain que ces gens du RPG de Paris et Bruxelles ne réalisent pas que la page d’Alpha Condé est définitivement tournée et que le Colonel Doumbouya est solidement installé pour diriger la transition. En Guinée, c’est ceux qui veulent de l’ancien régime RPG a-e-c qui peuvent être comptés mais pas ceux qui sont pour le nouveau régime de transition. La CEDEAO a constaté la légitimé des nouvelles autorités et l’Union européenne en a fait de même. Espérons que les audits seront faits avant les élections pour que seules les personnes propres soient autorisées à se présenter’’.

Mamadou B. BAH

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info