Accueil » Société » Exécutions de cadres par le régime de Sékou Touré : ‘’Cela a hypothéqué l’avenir de notre pays’’, selon un ex-ministre

Exécutions de cadres par le régime de Sékou Touré : ‘’Cela a hypothéqué l’avenir de notre pays’’, selon un ex-ministre

Il est présent chaque année à la cérémonie de commémoration des exécutions du 18 octobre 1971. L’ancien ministre Boubacar Barry, qui a perdu son père au camp Boiro, appelle les autorités guinéennes à rendre justice pour permettre aux familles des victimes de faire leur deuil.

‘’C’est toujours avec beaucoup d’émotions qu’on commémore ces événements qui constituent une sorte de rappel à la mémoire collective sur ce qui s’est passé dans notre pays’’, a confié l’ancien ministre de pêche à VisionGuinee.

Ce vice-président de l’Union des forces républicaines (UFR) estime que ‘’ce qui s’est passé est tellement grave et malheureux, cela a hypothéqué l’avenir de notre pays, parce que ce sont les pères fondateurs de ce pays qui ont été assassinés et qui, malheureusement jusqu’à date, sont ensevelis dans des fosses communes’’.

‘’Les premiers grands diplomates de ce pays, les officiers supérieurs, les premiers ministres des affaires étrangères, de l’information, les jeunes cadres qui ont fondé la RTG, tous ces gens ont été assassinés pour des raisons politiques et de manière fallacieuse. Tous sont encore dans des fosses communes’’, affirme-t-il.

Boubacar Barry assure que ‘’nous savons qu’après la mort, quel que soit ce qui se passe, on organise une cérémonie funèbre pour la dépouille mortelle. Mais jusqu’à présent, mon père, celui de Fodé Marega, celui de Baba Hady, d’Alfred Mathos et tant d’autres qui ont été de grandes personnalités dans ce pays, toutes ces personnalités sont jusqu’à présent dans de fosses communes. La République n’arrive toujours pas à traiter cette question ne serait-ce que sous l’angle moral et religieux’’.

Ce qui l’amène à dire que ‘’nous sommes obligés chaque année de nous rappeler tous nos dirigeants pour que définitivement, ils essayent d’ouvrir et de clôturer définitivement cette page’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info