Accueil » Politique » Makanera : ‘’A chaque fois que des soutiens comme Monenembo parlent, ils mettent un océan entre Dalein et le pouvoir’’

Makanera : ‘’A chaque fois que des soutiens comme Monenembo parlent, ils mettent un océan entre Dalein et le pouvoir’’

Après la chute inattendue du régime d’Alpha Condé, Alhousseine Makanera l’ancien ministre de la communication estime que le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a peu de chances d’accéder à la magistrature suprême du pays.

‘’Ni en 2010, encore moins d’aujourd’hui, Dalein n’est dans une position d’être président de la République en Guinée. Ceux qui disent qu’il est proche du pouvoir n’ont pas l’expertise nécessaire par rapport à la situation politique guinéenne’’, croit savoir Alhousseine Makanera.

En 2010, explique-t-il ‘’on lui a fait croire qu’il a eu 44% alors qu’en réalité, il n’a eu que 1 060 000 sur 4 millions de voix, soit environ 25% du potentiel électoral guinéen’’.  En 2021, poursuit-il, ‘’la situation était beaucoup plus catastrophique. A chaque fois que des soutiens comme Tierno Monenembo parlent, ils mettent un océan entre Dalein et le pouvoir. Et cette fois-ci, ce qu’il a craché, il a mis l’enfer entre Dalein et le pouvoir. Et Dalein même ne va pas s’engager à traverser l’enfer pour avoir le pouvoir’’.

A l’écouter ‘’la politique de l’UFDG est contre le parti lui-même. Dès que quelqu’un ne vote Cellou, on dit qu’il est contre les peulhs. Si on dit celui qui ne vote pas pour lui est contre l’ethnie, ça veut dire que les peuls sont contre toutes les ethnies de la Guinée. C’est comme ça les gens vont réagir. Pourtant, si les autres ne votent pas pour un peulh, ce dernier ne sera pas élu président. C’est l’obstacle pour Dalein’’.

Aux dires de Makanera, ‘’au premier tour de la présidentielle, il peut être premier, mais au second tour, il n’a aucune réserve de voix. Car, lorsque vous défendez votre ethnie d’une manière, vous appelez les autres à défendre les leurs’’.

‘’Quand Monénembo s’attaque à Sékou Touré, Lansana Conté, à Sekouba Konaté, au fond, il y a eu toujours des victimes par rapport au pouvoir. Au Fouta, Almamy Boubacar Biro a tué son propre frère. Mais il ne rappelle pas cela alors qu’il connait l’histoire’’, dénonce-t-il.

‘’Si la communauté peule s’attaque à Lansana Conté, personne ne sera pardonné. Parce que j’étais là en 1985, les peulhs n’avaient pas de moyens, tout Madina était pour les malinkés. C’est la politique de Lansana Conté qui a inversé la tendance et qui a fait des peulhs de grands commerçants, des milliardaires, de manière pas souvent très catholique’’, analyse l’ancien ministre de la communication.

Boussouriou Doumba, pour Visionguinee.info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info