Accueil » Politique » Bah Oury favorable à une transition de 24 à 30 mois

Bah Oury favorable à une transition de 24 à 30 mois

La question sur la durée de la transition continue d’alimenter les débats en Guinée. L’ancien ministre de la réconciliation nationale estime qu’il ne sert à rien de se précipiter.

Bah Oury assure que 24 à 30 mois sont suffisants pour permettre au Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) de mener à bien la transition.

‘’Face aux multiples missions de la transition, nous pensons qu’une période de 24 et 30 mois sera largement suffisante pour faire tout ce qui doit être fait pour une transition apaisée et efficace’’, indique Bah Oury.

Il assure qu’avant de fixer la durée de la transition, il est nécessaire d’évaluer ‘’le temps qu’il faut pour que les choses soient bien faites. Donc il faut tenir en compte tout ça avant de proposer un chronogramme de transition C’est pourquoi, nous estimons que 24 à 30 mois sont suffisants pour bien faire le travail’’.

‘’Il ne faut pas se précipiter afin qu’on ne commette plus sur les erreurs du passé. Cela y va de l’intérêt de la nation. Il faut faire en sorte pour ne pas qu’on commette les erreurs du passé. Il faut que les choses soient équilibrées pour la bonne marche du pays’’, souligne le président de l’Union des démocratiques pour la renaissance de Guinée (UDRG).

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info
00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Il faut le Temps necessaire pour l’enterrement d’un systeme de 63ans avec son bilan inhumaine pitoyable pour la population guineenne cette transition noble a la responsibilite historic d’identifier les fosses communes organiser l’armee guineenne organiser l’administration secteur par secteur organiser les audits publics credibles secteur par secteur mettre une commission en place pour l’organisation d’une conference Nationale verite reparation et reconciliation..La precipitation de la transition n’est pas dans l’interet du peuple victime de guinee..Mr Bah Oury notre pays est etait abandonner par ses dirigerants pendant plusieurs annees la corruption est profonde et les tueries ethno-politique caracteriser par la haine et la division ethnique il faut necessairement le temps afin d’enterrer l’ancien systeme pour le bonheur de la population guineenne..Nb.Il faut une conference Nationale des forces vives afin d’eviter les erreurs du passe.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info