Accueil » Société » Gnelloy présente ses excuses pour les injures : ‘’il aurait dû commencer par ça’’, réagit un avocat

Gnelloy présente ses excuses pour les injures : ‘’il aurait dû commencer par ça’’, réagit un avocat

L’affaire ministère public et Kadiatou Biro Diallo contre Ousmane Gnelloy Diallo va connaitre son épilogue le 28 octobre. Après un séjour de près d’un mois à la maison centrale de Conakry, le prévenu a présenté ses excuses pour les faits d’injures qui lui sont reprochés. 

A l’issue des débats, les avocats de la défense ont reconnu que leur client a bel et bien proféré des injures sur les réseaux sociaux. Ils ont toutefois rejeté en bloc les faits de menaces mort reprochés à celui qui se faisait appeler ministre de la défense d’Alpha Condé sur Facebook.

Almamy Samory Traoré de la défense assure que ‘’contrairement à l’envergure que l’opinion donne à ce procès, c’est un simple dossier. Nous pensons que les choses se sont passées dans les meilleurs conditions, que le juge sera au-dessus de l’opinion et qu’il prendra sa décision conformément à la loi, mais nous sommes confiants’’.

‘’Notre objectif, c’est que Gnelloy soit en liberté. Ce qui intéresse la partie civile, ce n’est pas la prison. La justice n’a pas but d’incarcérer tout le monde. L’objectif, c’est la rééducation. Il s’agit de rendre justice conformément à la loi et ce rôle est donné au juge et non à la partie civile’’, souligne le praticien du droit.

La partie civile rappelle qu’il a été ‘’unanimement acquis lors des débats que la culpabilité du prévenu n’est pas du tout écartée. La défense a elle-même reconnu la responsabilité pénale d’Ousmane Diallo alias Gnelloy quant aux faits d’injures à lui reprocher’’.

‘’Elle a plaidé la relaxe en ce qui concerne le délit de menace. Le ministère public n’est pas allé dans le même sens. Il a requis la responsabilité du prévenu pour ces deux infractions et sollicité une clémence de la cour d’appel en raison du fait que c’est un délinquant primaire’’, mentionne Me Pépé Antoine Lamah.

Il ajoute que ‘’nous sommes satisfaits que le prévenu ait enfin présenté des excuses à la partie civile. C’est ce que Mme Kadiatou Biro Diallo attendait depuis longtemps. Il aurait dû commencer par ça. Cette procédure n’allait pas traîner jusque-là. Pour l’instant, notre cliente est satisfaite et s’en remet à la décision qui sera prononcée’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info