Accueil » Politique » Le projet de 3e mandat d’Alpha Condé était ‘’suicidaire et satanique’’, selon les sages des coordinations régionales

Le projet de 3e mandat d’Alpha Condé était ‘’suicidaire et satanique’’, selon les sages des coordinations régionales

Lors d’une rencontre samedi à la mosquée turque de Bambeto, le porte-parole des quatre coordinations régionale et responsable de la communication de la Coordination nationale des unions forestières (CNUF), Gnouma Sory Leno a appelé les nouvelles autorités à œuvrer pour que la lumière soit faite sur les exactions commises sous Alpha Condé.

‘’Il y a eu trop de victimes. Nous avons trop subi. Toutes les familles ont été victimes’’, estime-t-il, rappelant que ‘’le 1er septembre 2020, nous étions réunis à Tanènè pour dire à Alpha Condé que le projet de 3e mandat qu’il a entamé était suicidaire et satanique. On lui a dit de renoncer au projet. En guise de réponse, il nous envoyé les forces de l’ordre. Les sages des quatre coordinations régionales ont été pris en otage pendant 24h. nous qui étions sur les lieux, nous savions ce que nous avions vécu’’.

Un an après la descente des forces de l’ordre au domicile de chef coutumier Elhadj Sekhouna Soumah à Tanènè, Gnouma Sory Leno affirme que Dieu a rendu justice. ‘’De la façon dont nous avons été gazés à Tanènè, lui, ce sont les balles qui l’ont fait sortir à Sékhoutouréyah. Nous pardonnons, mais la démarche que vous avez entamée, il faut aller jusqu’au bout pour que tous ceux qui ont posé des actes négatifs dans la gestion de ce pays répondent devant la justice guinéenne’’, conseille-t-il à Mohamed Léon Bangoura émissaire du colonel Doumbouya à la rencontre avec les victimes des manifestations sous Alpha Condé.

‘’Tous ceux qui sont morts ne sont pas des fils du Foutah, de la Foret, de la Haute Guinée ou de la Basse Guinée. Ce sont tout simplement des guinéens. Ils avaient droit à la vie, à la justice. Ils avaient besoin de servir la Guinée, mais ils ont été assassinés à la fleur de l’âge’’, note-t-il.

Il a souligné que ‘’la justice n’est pas seulement pour les victimes des tueries, de bastonnades et d’emprisonnement régime d’Alpha Condé. La justice, c’est aussi la manière par laquelle notre pays est géré. Aujourd’hui, nous constatons qu’il y a de grands guinéens et de petits guinéens. Des guinée ns qui ont droit à la justice et d’autres non. Il y a des gens ont droit à la richesse du pays et d’autres n’ont pas ce droit. Ça aussi, c’est de l’injustice. Il n’y a ni égalité ni d’équité dans notre pays.il faudrait que le président Mamadi Doumbouya regarde de près cet aspect’’.

Dans toutes les régions du pays, indique-t-il à la junte, ‘’il y a des compétences, des cadres intègres, des hommes dynamiques. Dans ses choix, qu’il pense à toutes les régions. Que chacun de nous retrouvent dans la gestion de pays. Nous sommes tous égaux, personne ne peut chasser l’autre de ce pays’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info
00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info