Accueil » Politique » Dalein à ses militants : ‘’Si nous avions abdiqué, le coup d’Etat du 5 septembre n’aurait pas été justifié’’

Dalein à ses militants : ‘’Si nous avions abdiqué, le coup d’Etat du 5 septembre n’aurait pas été justifié’’

De passage à Bruxelles, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a communié avec ses militants et sympathisants de Belgique. Cellou Dalein Diallo assure que ses partisans n’ont pas courbé l’échine face Alpha Condé.

‘’Je voudrais vous féliciter pour le combat que nous avons mené avec succès, dignité et responsabilité pendant plus de 11 ans. Malgré les exactions, les emprisonnements arbitraires, les tueries, la destruction de biens de militants de l’UFDG et de l’opposition en général, nous avons continué la lutte sans renoncer au combat’’, s’est réjoui l’ancien challenger principal d’Alpha Condé.

Avant de poursuivre : ‘’Il y avait des pressions de toutes parts. Des gens disaient ‘Non, il faut abdiquer pour obtenir la libération des prisonniers. On a perdu la bataille et la guerre’. Je savais qu’on n’avait pas perdu la guerre pour le triomphe de la vérité, de la démocratie et de la justice’’.

C’est pourquoi, dit-il à ses militants, ‘’nous avons continué le combat. Malgré que la répression était forte, impitoyable et sanglante, nous avons tenu bon. Nous avons rendu possible et opportun un coup d’Etat. Si nous avions abdiqué, le coup d’Etat [du 5 septembre] n’aurait pas été justifié. La crise était là parce que nous avons refusé d’abdiquer. Nous sommes convaincus que nous ne sommes pas violents’’.

Dalein assure que ‘’nous avons utilisé un droit constitutionnel pour manifester dans les rues et places publiques. Mais tuer un manifestant est un crime qui doit être punis. Alpha Condé n’a pas hésité à tuer, faire décimer du bétail, détruire des quartiers entiers parce que les gens qui habitaient-là étaient supposés être des militants de l’UFDG. Aujourd’hui, Alpha Condé, c’est le passé. Nous n’allons pas revenir là-dessus. Nous avons l’avenir devant nous. Il faut que vous soyez optimistes. Je n’aime pas le pessimisme, parce que la Guinée peut changer et changera avec l’UFDG’’.

S’il accède au pouvoir, l’ancien Premier ministre promet de ‘’rétablir la justice, réconcilier les guinéens. C’est l’injustice, l’impunité, la haine et la violence injuste qui opposent les guinéens. Avec l’UFDG, les guinéens seront réconciliés’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info