Accueil » Politique » Gnelloy condamné à 2 ans de prison et interdit d’utiliser les réseaux sociaux : ‘’Ça doit servir de leçon à tous les insulteurs publics’’

Gnelloy condamné à 2 ans de prison et interdit d’utiliser les réseaux sociaux : ‘’Ça doit servir de leçon à tous les insulteurs publics’’

L’insulteur public Alpha Ousmane Diallo alias Gnelloy va rester à la maison centrale de Conakry. Le ministre autoproclamé de la défense d’Alpha Condé sur les réseaux sociaux a été condamné jeudi à une peine de 2 ans de prison ferme à l’issue de son procès en appel.

Gnelloy, qui se livrait à des grossièretés sur les réseaux sociaux, va poursuivre son séjour carcéral au sein du plus grand centre de détention du pays.

Il a été condamné par le juge Manga Douba Sow à 2 ans de prison ferme. Il s’est vu infligé à peines complémentaires notamment une interdiction d’utiliser les réseaux sociaux pendant au moins 5 ans.

Le magistrat lui a été ordonné de publié le verdict du procès à ses frais a été ordonnée dans 8 journaux de large diffusion de la place.

‘’Nous sortons hautement satisfaits de cette procédure. Ça doit servir de leçon à tous insulteurs publics. Plus jamais ça sur les réseaux sociaux et les autres canaux de communication’’, a réagi à chaud Me Pépé Antoine Lamah, avocat de la plaignante Kadiatou Biro Diallo.

‘’C’est une sanction exemplaire à l’encontre d’un insulteur public qui s’était singularisé à travers ses invectives et sorties qui choquaient. La cour d’appel de Conakry vient encore de restaurer l’honneur et la dignité de Kadiatou Biro qui avaient été souillés par le comportement de ce prévenu’’, a ajouté l’homme de droit qui assure que la sanction infligée à Gnelloy servira de leçon à ‘’tous à ceux qui seront tentés par des faits qui n’honorent pas la République, la dignité humaine, l’honneur qu’on se doit de donner à une personne’’

La défense s’est dit attristée par la peine infligée à Gnelloy. Elle rappelle avoir que son client a plaidé coupable pour délit d’injures en rappelant le contexte des faits. ‘’Il a besoin d’être inséré professionnellement. Quand on le voit aller en prison, nous sommes tristes. Nous ne sommes pas désarmés. Nous allons nous entretenir avec la personne condamnée pour prendre la meilleure décision’’, a fait savoir l’un des avocats.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info