Accueil » Société » Arrestation de plusieurs militaires par la junte…

Arrestation de plusieurs militaires par la junte…

Des militaires ont été mis en état d’arrestation par les nouvelles autorités du pays. Ils sont au total dix à être accusés de vol suite au coup d’Etat perpétré le dimanche 5 septembre. La nouvelle a été rendue publique jeudi par le haut commandant de la gendarmerie nationale, colonel Balla Samoura.

Selon le patron de la gendarmerie nationale, le premier cas de vol s’est déroulé au palais Sékhoutouréyah portant sur des numéraires en devises et d’autres objets. Le colonel Samoura affirme qu’après la prise du pouvoir, des militaires du groupement des forces spéciales qui avaient en charge la sécurisation du palais ont cassé des coffres forts et dérobé leurs contenus avant de partager le butin.

Le deuxième cas a eu lieu au pont 8 novembre après la prise du pouvoir par le CNRD. Le haut commandant de la gendarmerie nationale rappelle que des postes de contrôle ont été érigés à la rentrée de Kaloum pour effectuer des opérations de fouille et de contrôle.

‘’C’est lors d’une de ces opérations que deux militaires du groupement des forces spéciales et un gendarme ont découvert la somme de 246 millions de francs guinéens dans le coffre d’une dame travaillant au CNC de Matam. Ils ont trouvé un moyen de s’en accaparer avant de disparaître dans la nature’’, précise-t-il, ajoutant que des enquêtes ont permis de les identifier et de les interpeller.

Le troisième cas s’est produit à la résidence de l’ancien haut commandant de la gendarmerie nationale, général Ibrahima Baldé. D’après le colonel Balla Samoura, suite à la passation de service au haut commandement, un membre de la garde du haut commandant sortant s’est permis de voler des objets et divers dans la résidence de ce dernier.

Au regard des investigations menées par le pool d’investigateurs, il ressort qu’il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner que l’infraction de vol peut être retenue à l’encontre de ces dix militaires

‘’Ces comportements n’étant pas conformes aux idéaux du CNRN, ils seront tous déférés devant le procureur militaire près du Tribunal permanent de Conakry pour répondre de leurs actes’’, annonce le patron de la gendarmerie qui, au nom de la junte, rassure la population guinéenne qu’aucune défaillance des forces de défense et de sécurité ne sera tolérée.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Mon colonel president de CNRD et president de la transition l’unique solution durable afin de mettre de l’ordre au sein de l’armee guineenne est la construction de deux bases militaires..L’armee guineenne a besoin de reformes et de la formation
    .

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info