Accueil » Politique » Fodé Oussou Fofana ferme et catégorique : ‘’Quand la transition est trop longue, ce n’est plus une transition’’

Fodé Oussou Fofana ferme et catégorique : ‘’Quand la transition est trop longue, ce n’est plus une transition’’

Alors que sa sortie sur la durée de la transition le weekend dernier lors de l’assemblée virtuelle de son parti continue de susciter des réactions, Fodé Oussou Fofana reste droit dans ses bottes et réitère son opposition à une transition de longue durée en Guinée.

Dans l’émission Mirador de ce lundi 1er novembre, le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée, chargé des questions juridiques et sociale, a rappelé que son camp reste favorable pour une transition de 15 mois.

‘’Lorsque les militaires sont arrivés au pouvoir, ils ont dit que leur souhait, c’est d’organiser la transition et partir. Ils ont pris l’engagement de ne pas s’éterniser au pouvoir. Les partis politiques ont été sollicités pour donner leurs avis. Nous avons écrit officiellement en disant nous souhaitons que la transition soit de 15 mois. D’autres ont dit 2 ans’’, rappelle Fodé Oussou Fofana.

Ce proche de Cellou Dalein Diallo, bien qu’opposé sur un délai six mois donné à la junte par la CEDEAO pour organiser des élections libres et transparentes, assure que la transition ne doit pas être longue.

‘’Il ne faut pas que la transition soit bâclée. Nous ne sommes pas d’accord avec la CEDEAO, parce qu’on ne peut organiser une transition en six mois à moins d’avoir l’intention de la bâcler’’, indique l’ancien président du groupe parlementaire libéral démocrate.

‘’Nous avons dit qu’il ne faut pas qu’elle soit aussi trop longue. On parle de transition. Quand la transition est trop longue, ce n’est plus une transition. Elle doit être courte. Ce que je souhaite pour le colonel Doumbouya, c’est qu’il rentre dans l’histoire par la grande porte en organisant une transition, mettre les institutions en place, favoriser le retour à l’ordre constitutionnel dans ce pays’’, ajoute-t-il.

A la junte, précise ce cadre de l’UFDG, ‘’on ne donne pas d’injonctions, on ne menace pas, nous donnons un avis en tant que politiques. Nous souhaitons que la transition ne soit ni courte ni longue. Nous voulons qu’elle soit normale et que le colonel Doumbouya rentre dans l’histoire’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/ahpathe17@mail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info