Accueil » Société » TPI de Dixinn : un éleveur à la barre dans l’affaire du kidnapping et meurtre d’Elhadj Doura 

TPI de Dixinn : un éleveur à la barre dans l’affaire du kidnapping et meurtre d’Elhadj Doura 

Accusé de complicité d’enlèvement et de blanchiment d’argent, Oury Diallo, éleveur de son état, a comparu lundi à la barre du tribunal de première instance de Dixinn. Ce jeune natif de la sous-préfecture de Koumbia affirme qu’il s’est retrouvé en prison après avoir accepté une commission d’Elhadj Mamadou Diallo, cerveau présumé du kidnapping de l’opérateur économique Elhadj Doura Diallo. 

Du parc de bétail à la prison, c’est le parcours atypique de Oury Diallo, jeune éleveur qui séjourne à la maison centrale de Conakry depuis 2018. Natif de la localité de  Koubia, il dit s’être retrouvé derrière les barreaux après avoir accepté d’acheter du jus pour Elhadj Mamadou Diallo.

‘’Ce sont des gendarmes qui m’ont interpellé à Koubia centre en me disant que je suis en contact avec une personne recherchée. Ils m’ont sorti des photos et il y avait bien Elhadj sur une d’entre elles. Quand ils m’ont demandé si je le connaissais, je leur ai oui. Il m’a envoyé une fois pour acheter du jus et m’a pris mon numéro de téléphone’’, explique Oury Diallo.

Il révèle que lors de son interrogatoire à Gaoual, des gendarmes l’ont passé à tabac en lui demandant de leur révéler où se cache Elhadj Mamadou Diallo.

‘’Ils ont insisté pour que je leur dise où se trouve Elhadj Mamadou. J’ai répondu que je ne savais pas. Ils m’ont frappé. J’ai été admis dans un hôpital pour des soins. C’est à la suite de cela j’ai été conduit à la prison de Boké où j’ai passé deux semaines. Ils m’ont dit que si je ne coopère pas, ils vont m’envoyer à Conakry. Un jour, vers 4h du matin, ils m’ont transféré à Conakry’’, poursuit-il.

Quand il lui a été demandé de donner sa version des faits après les explications du jeune éleveur, Elhadj Mamadou Diallo a confirmé les dires de ce dernier avant de lui présenter ses exécuter.

‘’Il ne connait rien dans cette affaire. S’il savait quoi que ce soit là-dedans, j’allais le dire. Il a souffert, je lui demande de me pardonner. Je reconnais lui avoir demander de m’acheter du jus et pris son numéro’’, avoue le prévenu.

L’audience se poursuit au tribunal de première instance de Dixinn.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info