Accueil » Économie » Le nouveau ministre de l’Agriculture promet d’être intransigeant face aux ‘’mauvaises pratiques’’

Le nouveau ministre de l’Agriculture promet d’être intransigeant face aux ‘’mauvaises pratiques’’

Lors de sa prise de fonction, le nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Elevage a appelé le personnel de son département à se mettre son travail pour mobiliser toutes les intelligences collectives, toutes les ingénieries et tous les moyens nécessaires pour faire du secteur agricole la colonne vertébrale de l’économie guinéenne.

Mamoudou Nagnalen Barry assure qu’il mesure l’ampleur de la mission à lui confiée par le président de la transition Mamadi Doumbouya et le Premier ministre Mohamed Béavogui. Il s’est engagé à mériter leur marque de considération par ‘’le travail, la détermination et l’intransigeance face aux mauvaises pratiques’’.

Il sera question, à l’en croire, d’organiser et moderniser le travail du département et ses services rattachés ; de favoriser la mécanisation du secteur agricole et de l’élevage afin que nous partions vers la transformation de ce que nous cultivons pour une consommation locale assurée ; de contrôler efficacement l’utilisation des intrants afin de produire des aliments saints.

Le ministre de l’Agriculture et l’Elevage entend œuvrer pour ‘’renforcer les capacités de production et surtout la diversification des espèces animales ; développer la chaîne des valeurs en bétail afin de réduire les coûts de la viande et du lait sur le marché ; d’aménager les plaines non exploitées et de faciliter l’accès aux marchés agricoles reculés afin de réduire les souffrances de nos sœurs et frères qui fournissent nos différents grands marchés en denrées alimentaires’’.

Il se dit conscient que ‘’tout ceci peut être possible par l’implication de tous, la mobilisation des ressources supplémentaires, amélioration du taux d’absorption du financement extérieur dans le secteur agricole, mais aussi par la bonne gestion des ressources matérielles et financières’’.

Aux travailleurs de son département, le ministre Barry a rappelé que ‘’la moralisation de la gestion publique est une des priorités du chef de l’État, le colonel Mamadi Doumbouya et de son Premier ministre, M. Mohamed Béavogui. La transparence, la rigueur, la probité, l’intégrité, le pragmatisme, en somme l’exemplarité sont des valeurs qui doivent animer chacun de nous pour que nous sortions de cette transition avec des valeurs républicaines définitivement ancrées dans nos administrations publiques’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info