Accueil » Économie » A peine installé, le ministre des Mines promet de s’attaquer à la mauvaise gouvernance, la corruption et l’injustice 

A peine installé, le ministre des Mines promet de s’attaquer à la mauvaise gouvernance, la corruption et l’injustice 

Se disant animé d’un sentiment de profonde humilité face au poids des défis à relever, le nouveau patron du département des Mines et de la Géologie a tenu à remercier le président de la transition et le Premier ministre pour le choix porté à sa personne. Moussa Magassouba rassure de son engagement indéfectible à honorer cette marque de confiance.  

‘’Ma nomination à ce poste si stratégique revêt pour moi un caractère fortement significatif et unique. Le CNRD et son président méritent toute ma loyauté, mon énergie, mon temps et mon modeste savoir-faire acquis sur d’autres continents en vue de produire les résultats escomptés’’, déclare Moussa Magassouba.

L’ancien directeur général de la SAG se dit convaincu que ‘’les guinéens dans leur écrasante majorité croient fermement que le secteur minier à lui seul, géré avec responsabilité et amour pour la patrie, est à même suffisant pour assurer le décollage économique de notre pays’’.

‘’Le sous-sol de la République de Guinée regorge d’immenses ressources naturelles. En effet, près des deux tiers des réserves de bauxite à travers le monde se trouvent en Guinée. Le fer avec des teneurs qu’on ne retrouve nulle part en Guinée. Malheureusement, après les 63 années d’indépendance, la triste réalité est de constater avec amertume que les populations guinéennes végètent toujours dans la pauvreté abjecte tandis que notre pays continue de se classer en bas de l’échelle de développement humain des Nations Unies avec un taux de pauvreté autour de 44%’’.

A ses nouveaux collaborateurs, le ministre Magassouba indique que ‘’le périple que nous amorcerons ensemble ne sera sans nul doute facile. Cependant, notre loyauté au CNRD et notre amour collectif pour notre patrie nous conduiront à l’atteinte de notre objectif commun, celui du développement accéléré du secteur minier pour le bénéfice de toutes les filles et fils de la Guinée sans distinction d’ethnies’’.

‘’La tâche qui nous attend est immense, conscient de défis, le président de la transition m’a instruit de m’attaquer dès les premières heures de ma prise de fonction aux racines qui gangrènes le développement du secteur minier, à savoir la mauvaise gouvernance, la corruption, l’injustice, l’insécurité des investissements miniers et du personnel employé et la violation par certains opérateurs miniers du cadre réglementaire afin que les mines puisses jouer leur rôle de développement économique dans notre pays’’, souligne-t-il.

Il rappelle que le colonel Mamadi Doumbouya, dans son discours du 16 septembre, a éloquemment articulé que ‘’malgré l’explosion des capitaux d’investissements dans notre secteur bauxitique, les retombées économiques pour l’amélioration des conditions de vies des populations tardent encore à venir’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info  

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info