Accueil » Politique » Après le limogeage de Baffoe et Fabou, l’axe Hamdallaye-Kagbelen réagit : ‘’ils doivent être jugés (…) la junte ne doit pas badiner’’

Après le limogeage de Baffoe et Fabou, l’axe Hamdallaye-Kagbelen réagit : ‘’ils doivent être jugés (…) la junte ne doit pas badiner’’

L’inspecteur général Ansoumane Baffoe Camara et Aboubacar Fabou Camara, respectivement directeur générale de la police nationale et le patron de la direction centrale de la police judiciaire ont été limogés de leurs postes. Des décisions appréciées par l’axe Hamdallaye-Kagbelen, zone qui a enregistré des exactions des forces de l’ordre durant les 11 ans de règne d’Alpha Condé.

Au micro de VisionGuinee, le coordinateur du mouvement Akhadan (Ça suffit), Mamadou Ciré Diallo encourage la junte à poursuivre Baffoe Camara et Fabou Camara en justice. Extraits.

La joie de l’axe

Dès la mise à la retraite des officiers de l’armée, on s’attendait au limogeage ou à la mise en retraite de Baffoe et les cadres de la police qui ont réprimé dans le sang les manifestations de l’opposition. La mesure devrait toucher aussi les cadres de la police qui sont restés inertes face à l’injustice et au rôle que jouait la police sous le régime d’Alpha Condé.

Heureusement, le décret est tombé hier à la satisfaction de l’ensemble des jeunes de l’axe. Il y a eu des zones de l’axe qui ont nuitamment manifesté leur joie. Actuellement, pour connaitre le vrai sens de la phrase ‘la roue tourne’, il faut être en Guinée. C’est vrai qu’il n’est pas bon de se réjouir du malheur des autres. Mais quand il s’agit du malheur de Baffoe, il faut s’en réjouir. Nos consciences seront tranquilles. Nous ne serons plus troublés par une intervention qui sera dirigée par Baffoe ou Fabou. Il y a quelques mois, quand on parle de Fabou, même des pères de famille couraient pour se cacher sur l’axe. Savoir que ces gens n’ont plus de pouvoirs ne peut que nous réjouir. On ne se réjouit pas parce qu’ils ont perdu leurs postes, mais plutôt parce qu’ils ne peuvent plus jouir de leur influence pour faire des exactions sur les populations, nous intimider et commettre des grosses bavures.

Sort de ces anciens dignitaires…

Ils doivent être jugés. C’est l’une des choses avec laquelle la junte ne doit pas badiner. Le colonel Doumbouya doit remettre la Guinée sur les rails et cela doit passer inévitablement par la justice. Il a dit qu’ils font corriger les erreurs du passé. Et la plus grosse erreur du passé, c’est que dans tous les régimes qui se sont succédé n’ont pas cherché à savoir qui a fait quoi sous le régime précédent. Maintenant, lui, il faut qu’il rende justice. Il faut que les anciens dignitaires rendent compte au peuple de Guinée. Maintenant que les membres du CNRD ont pris leurs responsabilités avec le sursaut patriotique du 5 septembre, ils doivent faire en sorte que les anciens dignitaires rendent compte au peuple guinéen. C’est tout ce qu’on demande. Réparation et pardon, ce sont des mots qui viendront après la justice. Si cela est fait, aucun autre régime ne viendra pour abuser, maltraiter ou diviser les guinéens. Il faudrait que cette fois-ci qu’on sache que durant les 11 ans du règne d’Alpha Condé qui a fait quoi à la nation toute entière’’.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuine.Info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info