Accueil » Politique » Rafiou Sow persiste et signe : ‘’On ne peut pas parler de CNT sans les partis politiques’’

Rafiou Sow persiste et signe : ‘’On ne peut pas parler de CNT sans les partis politiques’’

Le président du Parti du renouveau et du progrès plaide pour l’augmentation du nombre de places accordées à la classe politique au Conseil national de la transition (CNT). Rafiou Sow assure que la junte doit savoir que les formations politiques ont un grand rôle à jouer au sein du parlement transitoire.

Il juge minime le nombre les 15 places octroyées aux formations politiques par le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), conformément à la charte de la transition.

‘’Quand on parle de légiférer, c’est une question de partis politiques. Quand On parle de CNT, c’est une affaire de partis politiques. Quand on parle de transition, on parle toujours de partis politiques, car ce sont eux qui vont concourir’’, déclare Rafiou Sow.

Il estime que les partis politiques méritent d’être bien représentés au sein du CNT. ‘’On ne peut pas parler de CNT sans les partis politiques. Si les partis sont sous-représentés au sein du CNT, il y aura des problèmes demain. C’est pourquoi, nous voulons être bien représentés pour faire un bon travail’’, ajoute-t-il sur Djoma FM.

Il indique à la junte militaire qu’il ne sera à rien de vouloir écarter les formations politiques de la transition.

‘’S’ils veulent une transition réussie, il faut associer les partis politiques, parce que nous représentons le peuple. On peut augmenter le nombre de places au CNT. D’ailleurs, nous ne sommes pas les seuls à demander cela’’, conclut Rafiou Sow.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Voici un exemple pourquoi il est difficile de prendre ce pays au sérieux, avec des pourritures comme ce Monsieur imposteur de Rafiou Sow. Meme vous les journalistes, des fois c’est comme si vous ne cherchez pas la vérité. Ce Monsieur a tué sa femme au Canada et a pris la fuite pour se refugier dans son pays.

    faites des recherches un peu bon sang!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info