Accueil » Politique » Dr Ousmane Doré : ‘’On a fait croire que les problèmes de la Guinée, c’est la classe politique”

Dr Ousmane Doré : ‘’On a fait croire que les problèmes de la Guinée, c’est la classe politique”

Pour une transition réussie en Guinée, la classe politique a décidé de s’unir et de parler un même langage. Dans la journée de jeudi 18 novembre, les responsables de partis se sont donné rendez-vous dans un réceptif hôtelier de la place pour harmoniser leurs positions et peaufiner leurs stratégies de lutte.

L’ancien ministre des Finances Dr Ousmane Doré, note que par le passé, ‘’la classe politique opérait séparément. Le besoin de pouvoir au moins se parler existait.  L’initiative est venue de la COPED, la coalition à laquelle j’appartiens, pour créer un cadre de dialogue avec les autorités de la transition’’.

Il soutient que depuis la fin des concertations nationales, ‘’il n’a eu pas de rencontre entre la junte les acteurs politiques. On a fait croire que les problèmes de la Guinée, c’est la classe politique’’.

‘’La situation qu’on a connue avant le 5 septembre. Dans l’ensemble, on connait ceux qui sont allés contre le mafieux projet de référendum pour une nouvelle constitution et ceux qui sont allés aux urnes pour essayer d’assurer l’alternance par les urnes. Dans les deux cas, c’était pour éviter au pays d’arriver dans la situation que nous avons connue’’, assure Ousmane Doré.

L’ancien argentier de l’Etat estime que ‘’la division de la classe politique était là. C’est pour cela que les uns et autres ont reconnu la nécessité pour la classe politique d’aller vers une union sacrée’’.

Au terme de la rencontre du jeudi, les partis présents ont trouvé un consensus pour parapher un protocole d’accord pour réunir neuf coalitions politiques, selon Dr Doré. La nouvelle plateforme politique sera ouverte à tous y compris au RPG Arc-en-ciel, ancien parti au pouvoir. ‘’La plateforme n’a pas de nom pour le moment parce que le processus n’est pas bouclé. L’objectif ultime, c’est d’aller vers la relance des forces vives. Car pour moi, il était difficile de concevoir que les nouvelles autorités parlent de rassemblement de la Guinée et que la classe politique qui est supposé être la représentation politique nationale ne soit pas rassemblée’’, professe-t-il.

Il rassure la junte militaire que la classe politique est disposée à œuvrer pour une ‘’transition apaisée et inclusive. C’est pour cela que même l’’ancien parti au pouvoir est appelé à notre concertation’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info