Accueil » Société » Mise à la retraite de 6300 fonctionnaires : le ministre de la Fonction publique apporte des précisions

Mise à la retraite de 6300 fonctionnaires : le ministre de la Fonction publique apporte des précisions

Au total, 6300 fonctionnaires doivent faire valoir leurs droits à la retraite. Ils cesseront d’exercer dans l’administration à partir du 31 décembre prochain. L’annonce a été faite mercredi par le ministre de la Fonction publique, Lucien Yombouno.

Le ministre Yombouno a souligné que la mise à la retraite est un ‘’processus ordinaire de la gestion des ressources humaines de la fonction publique. Et conformément à la loi 027 notamment son article 116, lorsqu’un fonctionnaire atteint l’âge conclu pour aller à la retraite, il va naturellement à la retraite.

Il précise que pour ‘’les professionnels de rang magistral, l’Age de la retraite est à 75 ans d’âge physique. Les autres cadres ou personnels âgés de la hiérarchie A partent à la retraite à l’âge de 65 ans. Les fonctionnaires de la hiérarchie B, C et les contractuels temporaires permanents partent à la retraite à l’âge de 60 ans. Il y a un décalage de 5 ans pour les trois paliers’’.

Le patron du département de la Fonction publique annonce que ‘’les 6300 fonctionnaires concernés iront à la retraite à partir du 1er janvier 2022. Donc, ils sont encore en service jusqu’au 31 décembre courant’’.

‘’Nous avons eu un temps relativement court de deux semaines pour faire ce travail. Nous avons des services techniques compétents, notamment la direction de l’informatique, la direction de la fonction publique, le directeur des ressources humaines du ministère du Travail et de la fonction publique ainsi que des personnes ressources pour apporter des éclairements’’, explique-t-il.

Dans certains cas, révèle-t-il dans « On refait le monde », ‘’quand nous avons eu de petits doutes pour confirmer le nom de Paul ou Pierre qui doit aller à la retraite, nous avons eu recours aux DRH de tel ou tel autre ministère, mais également de la personne. Les 6300 n’incluent pas les agents des douanes et de la police’’.

‘’La liste a été déjà publiée. Elle est officielle. Nous sommes en train de faire des extraits par ministère afin de commencer à faire le dispatching de la loi’’, annonce le ministre Yombouno.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info