Accueil » Société » Le ministre Julien Yombouno projette de mettre à la retraite 12 000 fonctionnaires d’ici fin 2021

Le ministre Julien Yombouno projette de mettre à la retraite 12 000 fonctionnaires d’ici fin 2021

En mettant la retraite des milliers de fonctionnaires et en assainissant le fichier de la fonction publique, le gouvernement guinéen envisage de libérer 12 000 places d’ici la fin de l’année 2021.

"

L’annonce a été faite lundi le ministre de la Fonction publique et du travail Julien Yombouno qui assure que les opérations en cours permettront à son département d’organiser des concours pour recruter des nouveaux fonctionnaires dans l’administration guinéenne. Extraits…

Une opération normale

Envoyer des gens à la retraite, c’est prévu dans la loi L027 de 2019 portant statut général des agents de l’Etat. Cette loi prévoit qu’une fois qu’un fonctionnaire arrive au terme de sa carrière, il doit aller à la retraite. Donc pour nous c’est une opération de gestion ordinaire des ressources humaines. Lorsqu’un fonctionnaire atteint l’âge requis pour aller à la retraite, on le met à la retraite et on prépare tout ce qu’il faut pour lui permettre de jouir de ses droits de retraité notamment la question liée à la pension.

Ce n’est qu’une première liste qui a été publiée. Nous sommes en train de parcourir certains actes pour savoir si, éventuellement, il y a des gens qui doivent absolument aller à la retraite et qui ne sont pas admis à la retraite dans le premier arrêté.

Il y a trois catégories. La première, c’est notamment les professeurs de rang magistral, ce qui concerne l’éducation. Ils vont à la retraite à l’âge de 70 ans. La deuxième, il s’agit des agents de la hiérarchie A qui lorsqu’ils atteignent l’âge de 65 ans, vont aller à la retraite. Nous avons les agents de l’Etat qui relèvent de hiérarchies B et C et des contractuels permanents. Ces derniers vont à la retraite à 60 ans.

Extirper les fictifs…

Il faut extirper du fichier de la fonction publique des agents qui sont indument payés. Il y a des gens qui y figurent alors qu’ils sont décédés depuis plusieurs années. Il y en a aussi qui continuent de percevoir leurs salaires à la fonction publique, mais ils travaillent en même temps dans le privé ou les organismes internationaux. D’autres sont listés mais ne sont pas en Guinée depuis des années alors que leurs salaires continuent d’être versés.

Opération de ratissage avant le recrutement…

Pour le moment, personne ne peut dire combien ils seront d’ici le 31 décembre à travers ces premières opérations. Mais mon objectif, c’est 12 000, même si c’est limité. Car ça peut être 20 000 mais moi, je mise sur 12 000.  Une fois que ce nombre est obtenu, nous allons organiser en début d’année 2022 un concours ouvert, national qui est à la portée de tous les diplômés guinéens qui restent encore dans les possibilités d’être engagés à la fonction publique. Car pour être à la fonction publique, il y a une fourchette d’âge qui est entre 18 à 45 ans.

Le concours sera ouvert, transparent  et accessible à tout le monde. Nous avons d’autres scenarii aussi pour organiser un concours décent. Avant on pouvait demander quelqu’un cherche du travail de payer 50 000 GNF pour des frais de ceci ou cela. Pour quelqu’un qui est à Nzérékoré, Yomou ou Pillimini, si on lui demande de faire son concours à Conakry alors qu’il n’est pas employé, il n’a pas d’argent, il sera contraint de payer le transport, les frais de séjour et tout ce qui s’en suit pour venir passer un concours alors qu’il peut ne pas être admis s’il n’a pas la qualification requise. Vraiment, ce n’est pas commode, nous allons réfléchir à une stratégie adéquate pour permettre aux gens de dépenser moins, peut-être en postulant à distance, en ligne’’.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuine.Info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info