Accueil » Libre opinion » Propositions pour lutter contre les violences sexuelles : lettre ouverte à qui de droit

Propositions pour lutter contre les violences sexuelles : lettre ouverte à qui de droit

Il est du devoir, de la responsabilité de gouvernement transitoire, des ministères de la justice et de la protection du genre, des institutions internationales et ONG de lutte contre les violences basées sur le genre, en l’occurrence les violences sexuelles avec au sommet la plus grave, le viol, de se fédérer autour d’un vaste programme d’enquêtes nationales sur les victimes de viols.

"

L’enquête devra couvrir tous les recoins du territoire national, avec l’appui des autorités déconcentrées et décentralisées, et l’appui technique et financier du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation.

L’enquête, à l’image d’une campagne se recensement, déploiera des agents de terrain dans des localités cibles (pourquoi pas dans un premier temps, celles enregistrant un taux élevé de violences sexuelles.

Le pack de sondage devra comporter des questionnaires cibles adressés à :

  • De potentielles victimes
  • De potentiels témoins
  • L’administrable judiciaire

Le questionnaire devra par ailleurs interroger la culture juridique de la population sur :

  • Les textes de lois et de procédures pénales en vigueur
  • Les contextes de leurs applications
  • Les failles de leurs applicabilités
  • Le traitement des victimes et de leurs représentants
  • Relever le niveau de corruption et de règlement à l’amiable
  • Relever l’application et des conditions d’applicabilités des condamnations des coupables

La campagne nationale sur la situation de la culture du viol et de son impunité aura pour objectif de non seulement savoir à travers les questionnaires :

  • Un chiffre approximatif des victimes connues
  • Un chiffre des victimes anonymes
  • Un chiffre des cas portés devant des tribunaux
  • Un chiffre sur les coupables potentiels
  • Un chiffre sur le nombre de décisions obtenues et leur conformité au regard des textes de lois pénales
  • Les lacunes juridiques et juridictionnelles
  • Le taux de sensibilisation des populations.

Un rapport d’enquête, méticuleusement rédigé devra être publié et fera l’objet d’une assise impliquant :

  • Juristes
  • Sociologues
  • Professeurs
  • Chefs de quartiers et secteurs
  • Préfets, maire etc
  • Parents, tuteurs
  • Représentants d’ONG, d’institutions et de ministères
  • Chef de groupements sociaux
  • Chef religieux (église, mosquée)…

Qui auront pour missions la sensibilisation et l’éducation autour de la répression des VBG (Viol).

Le rapport devra être traduit, communiqué à la radio, les textes de lois vulgarisées et des kits de sensibilisation audio doivent être fournis, adaptés aux différentes cibles, dans un langage accessible, sur les droits et les responsabilités des enfants, filles et garçons, parents, tuteurs, et le citoyen face à un cas viol.

Au sortir d’une campagne sur quelques mois, j’ose espérer que les mesures que je propose, pour la mise en œuvre desquelles je me rends disponible afin de faire une étude de faisabilité en République de Guinée, auront un impact significatif dans l’environnement de la répression des violences sexuelles, et l’éducation au droit et à la procédure judiciaire et administrative. J’espère surtout :

  • Un process plus efficient de prise en charge des victimes, vulgarisé et connu de toutes les couches de la population.
  • Faire connaître les organismes de prise en charges ou de facilitation de la plainte, ainsi que de la prise en charge médicale.
  • Une homogénéité des procédures pour tous (associations/ONG, personnes physiques privées).

Le modèle de sondage que je propose peut-être dupliqué dans n’importe quel domaine de VBG. Et surtout je ne suis point fermée à un brainstorming pour l’améliorer.

On ne manque absolument pas de main d’œuvre ou de bénévole pour le faire. Je ne pense pas non plus que nous manquions d’argent.

Maintenant, je signe Lettres vagabondes- Fatou Mata et je vous laisse choisir, entre agir efficacement ou continuer à vous lamenter à la TV ou pendant les conférences.

Fatoumata Kouyaté

Mouvement Balance ton violeur Guinée (BTVGN)

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info