Accueil » Politique » Un chercheur en géopolitique estime qu’il ne revient pas à la junte de refonder l’Etat

Un chercheur en géopolitique estime qu’il ne revient pas à la junte de refonder l’Etat

Commentant le déroulement de la transition dans notre pays, le chercheur en géopolitique et consultant international sur les questions de paix, de sécurité et de défense, Aliou Barry note des ratés dans les démarches du Conseil national du rassemblement pour le développement (CNRD).

"

Ce spécialiste des questions de défense et de sécurité en Afrique estime que refuser de dialoguer avec les acteurs politiques est une grave erreur de la junte militaire.

‘’Ce qui me gêne, c’est le manque de dialogue entre le CNRD et les acteurs politiques. Je pense que c’est une erreur politique’’, indique Aliou Barry. Parce que, rappelle-t-il, ‘’ceux qui doivent jouer un rôle fondamental dans le processus électoral, c’est bien les acteurs politiques. A ce que je sache, il n’y a eu aucune rencontre à date entre la junte ou le gouvernement et les acteurs politiques’’.

Le directeur du Centre d’analyse et d’études stratégiques (CAES) estime que la refondation de l’Etat est loin d’être une mission du CNRD.

‘’Est-ce qu’il appartient à une équipe de transition de refonder l’Etat ? Moi je parlerai plutôt de refonder l’économie, solidifier le tissu social, lutter contre la corruption, essayer de mettre de l’ordre dans l’administration guinéenne. Mais refonder de l’Etat, cela veut dire que c’est jeter les bases d’un nouvel État. Je ne pense pas que le CNRD a cette légitimité. Je pense qu’il y a une erreur sur les termes’’, soulève-t-il.

Cet analyste politique assure que la Guinée a intérêt à ce que la transition n’échoue pas. ‘’C’est la transition qu’il ne faut pas rater dans l’intérêt du pays. Il faut se donner les moyens. Tous les acteurs politiques, y compris moi comme citoyen, doivent se donnent la main pour que cette transition aboutisse’’, souhaite-t-il.

Selon M. Barry, ‘’il faut aujourd’hui que tout le monde tire dans le même sens pour ne pas que cette transition soit gâtée. Ce serait très grave et préjudiciable pour le pays’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahapathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info