Accueil » Société » Les anciens étudiants arabophones diplômés du Maroc en colère contre le directeur de l’Office national des bourses extérieures

Les anciens étudiants arabophones diplômés du Maroc en colère contre le directeur de l’Office national des bourses extérieures

Faisant suite à la sortie médiatique controversée du Directeur de l’Office National des Bourses Extérieures (ONABE), Monsieur Mohamed Dioubaté, le samedi dernier sur Djoma TV.

"

Les anciens étudiants arabophones diplômés du Maroc en colère…

Nous, anciens étudiants arabophones diplômés du Maroc, rejetons avec rigueur les propos tenus par ce Monsieur durant l’émission, jetant ainsi des contrevérités et de l’opprobre sur nous.

En effet, il sied de rappeler qu’avant lui, les arabophones étaient boursiers d’Etat dans plusieurs universités marocaines. Et ce n’est qu’après son arrivée à la tête de l’ONABE et son refus systématique d’octroyer des bourses aux étudiants Guinéens du Maroc inscrits en cycles universitaires et post-universitaires en général, et à ceux inscrits en licence du parcours bilingue (arabo-français) en particulier.

Les arabophones guinéens se sont engagés dans la recherche de bourses alternatives pour pouvoir suivre des formations, parfois financées sur fonds propres, dans les différentes villes marocaines sans la moindre assistance de l’Etat guinéen. Une situation qui malheureusement perdure jusqu’ici.

Ces promotions d’étudiants arabophones guinéens ont terminé avec succès leurs cursus universitaires et post-universitaires dans divers domaines (Droit, économie, lettres, études islamiques, linguistique etc.).

Il n’y a aucune raison donc que l’État Marocain refuse les bourses aux lauréats des écoles franco-arabe de Guinée et offre d’ailleurs à ceux des pays voisins.

Offensés par ses propos méprisants et discriminatoires, nous exigeons des excuses publiques du Sieur Dioubaté à l’ensemble des élèves franco-arabes de Guinée, ainsi qu’aux anciens étudiants arabophones diplômés du Maroc. À défaut, nous nous réservons le droit de demander sa démission suivie de sa révocation par les autorités compétentes.

Enfin, nous remercions très sincèrement la presse nationale pour son professionnalisme dans la diffusion du présent communiqué afin que triomphe la vérité.

Le président
Dr Ayoub FOFANA

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info